Partagez | 
 

 La voix est un second visage | PV Elena Rosebury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Mar 10 Juin - 1:19 dans La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  



“ à une bouche plusieurs voix ”


Ayame fixe devant elle, silencieuse. Se mettre en condition, surtout. Devenir IRIS, coller au personnage qui n’est pas vraiment elle. Ou peut-être justement, c’’est vraiment elle, et être Aya-chan la lycéenne en école de doublage n’est pas vraiment elle. En général, quand elle se prend la tête là-dessus c’est que le stress l’habitude. Et être habillée dans son grand kimono bleu outre-mer, décoré de grue n’aide pas. Elle a été habillée, coiffée, un iris décore ses cheveux ébène. Elle a aussi été maquillée, mais pas comme elle le fait elle-même. Mascara, ombre à paupière clair, rouge à lèvre discret. On dirait quelqu’un d’autre. Elle respire, inspire, tente de se détendre mais elle n’y arrive pas. C’est toujours comme ça quand elle est hors d’une cabine de doublage ou d’enregistrement et qu’elle n’a pas son agent dans son champ de vision. Aucune présence rassurante d’allié qui ne lui mentira jamais. Vois le bon côté des choses, Aya. Etre ici te fait échapper au cours de chant. Depuis qu’une production l’a sollicité pour doubler un anime shojo mettant en scène un groupe de musique, elle est censée apprendre à chanter pour l’enregistrement. Parce que, voyez-vous, elle a récupéré le rôle de la chanteuse. Elle aurait pu avoir celui de la bassiste ou du clavier. Non, chanteuse  Elle aurait préféré prendre des cours de basse que des cours de chants. Tout ça pour ça. Surtout qu’elle ne se défait pas de l’idée qu’elle chante horriblement faux, même si tout le monde, son père compris (et le ciel sait combien il peut être exigent) trouve qu’elle a fait énormément de progrès. Pourtant, ni les chansons, pop comme elle les aime, ni les paroles, à la fois légères et tellement vraies ne lui déplaisent. Alors ce sera ainsi. IRIS chantera. Pour le meilleur et pour le pire.

Revenons à nos moutons. C’est une scénariste et une réalisatrice de l’Hijikita qu’elle doit voir aujourd’hui, pour un film. Elle se demande bien en quoi elle pourrait lui être utile, elle n’est pas actrice, elle est Seiyu. Doubleuse. On n’a pas voulu lui donner plus de précision, on lui a dit que cette femme le ferait, qu’elle y tenait. Qu’elle avait besoin de la voir pour lui tailler le rôle sur mesure. Pourtant, c’est le principe des Seiyu de s’adapter et de créer un rôle, une voix pour le personnage. Ou de singer et mimer, de s’approprier le personnage quand c’est du doublage pour un film étranger. La dernière production hollywoodienne qu’elle a doublée lui a bien plus, elle avait le rôle d’une adolescente de 11-12 ans avec des pouvoirs. Le fantastique, c’est toujours chouette.

La porte s’ouvre, Aya se lève, impassible, professionnelle. Elle se penche pour saluer, avec respect. Prendre la voix d’IRIS, une voix d’adulte responsable et mesurée. Paraitre adulte alors qu’on n’est pas sortie de l’adolescence. Perdre la voix fluette et haut perchée d’Ayame pour une voix allant doucement vers les graves. C’est un art de moduler sa voix,  de régler un outil, peu de gens en ont conscience. Inspire, deviens.

« Bonjour. Je suis IRIS. Je vous remercie de m’avoir intégrer à votre projet et espère répondre à vos attentes. Je ferais de mon mieux, je vous le promet »

Elle se redresse très lentement, n’osant pas croiser son regard. Quand elle se trouve face à un inconnu dans le monde du travail, elle a toujours l’impression de faire face à un monstre, un yokai sortie tout droit des légendes japonaises. Qu’il ne faut pas décevoir et offenser. Sinon, sa vengeance sera terrible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
admin kifédéfote
Féminin Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 195
Popularité : 225
Âge du personnage : 26 ans
Métier : Scénariste / Réalisatrice
Présentation : Storyteller
J'M LES PATATAS EUKE
Relationship : and Cie.
Crédits : Cellphone
Mowgliz, Reed and Sawasawa

message posté (le) Mer 11 Juin - 1:19 dans Re: La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  

la voix est un second visage
Un pas devant l’autre, les cheveux angélique de l’australienne sont attachés en une toute petite queue de cheval. Elle faisait les cents pas cet après-midi en faisant le compte de toutes les étapes à fournir pour l’aboutissement de son tout nouveau long-métrage. Le casting des acteurs venait de se terminer la semaine dernière et elle venait de signer un accord avec un producteur à la Hijikata Ent. Pour pouvoir commencer à tourner les premières scènes de son film avec toute l’équipe de tournage au complet, elle comptait s’avancer en élisant elle-même et d’avance la ou le seiyu qui s’occupera de doubler un des personnages principaux du film. En plus de son premier bureau qu’elle possédait à l’agence, Elena louait cet appartement/bureau actuel au quartier de Ginza pour plus de confort et pour un meilleur standing. (Bien que l’agence en elle-même est superbe). Avide de liberté, elle se sentait quelque peu à l’étroit dans l’agence et voulais avoir une totale indépendance sur son lieu de travail.

De travail, parlons en oui. Aujourd’hui elle attendait la visite de la personne qui selon elle conviendrait parfaitement à l’un des personnages phare du film. La personne en question se faisait appeler IRIS dans le milieu prestigieux des seiyu. Elle allait probablement découvrir enfin la véritable identité de cette personne et à vrai dire ça la rassurait presque de savoir avec qui elle allait travailler. C’est bien pour ça qu’elle lui avait donné rendez-vous aujourd’hui dans son bureau.  Quand à ce dernier, il est dos à la baie vitrée et offre une jolie vue du quartier pour la personne qui vient parler affaire avec la jeune réalisatrice. A l’entente de l’arrivé de son invité elle se lève de sa chaise et traverse la pièce en se dirigea vers la porte qui mène à l’entrée. IRIS était là en chair et en os. Qu’elle surprise de voir une si jeune femme porter une voix de la sorte. « Bonjour. Je suis IRIS. Je vous remercie de m’avoir intégrer à votre projet et espère répondre à vos attentes. Je ferais de mon mieux, je vous le promets » La blonde la salut poliment et dévoile son premier sourire face à ce bout de femme. « Voyons, c’est un plaisir que de travailler avec vous, suivez-moi je vous prie. » Elle reprit le chemin inverse et alla s’asseoir sur son fauteuil. « Asseyez-vous » Elena détaillait sa nouvelle collaboratrice du regard sans gêne. « Vous vous demandez surement pour qu’elle raison je vous ai donné rendez-vous aujourd’hui ? En fait j’aime tout simplement à voir et à savoir avec qui je travail, je préfère m’en rassurer et parler un peu avec la personne concernée. » Dit-elle en souriant. Elle se saisit de son mug et proposa à son invité à boire « Désirez-vous un café ? Ou une quelconque autre boisson ? »





codes par shyvana


the seventh art
Il n’est pas indispensable d’être fou pour faire du cinéma. Mais ça aide beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Mer 11 Juin - 14:52 dans Re: La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  



“ thé japonais vs café américain ”


Se contenir, ne pas rougir. Cela fait partie du mystère, d’intriguer quand elle arrive dans un nouveau lieu, face à de nouvelles personnes. Cela fait partie du jeu, si cela est plus clair. Un jeu, la vie est un jeu, après tout. Un jeu d’acteur et de faux semblants. Mais être ainsi dévisager lui donner l’impression d’être une bête étrange, en cage dans un zoo, offert en pâture au regard des visiteurs. Ne pas décevoir surtout. C’est elle, la réalisatrice, il ne faudrait surtout pas la mettre à mal à l’aise, ce serait mauvais pour la suite des événements. Et de sa carrière. C’est ce que lui a dit son agent. Et puis, c’est toujours malsain de travailler avec des gens avec qui on ne s’entend pas. Malsain mais parfois indispensable. IRIS hoche la tête, pas pour acquiescer mais pour montrer qu’elle entend, qu’elle écoute. Mais cette nuance de langage est-elle perceptible pour une européenne ? On verra bien par la suite. Elle prend place lentement dans le fauteuil qu’on lui a indiqué, impossible d’aller vite quand on est vêtue d’un lourd kimono. Lenteur et élégance sont les maîtres mots de cette tenue traditionnelle japonaise. De même qu’il faut beaucoup d’entrainement pour courir avec des socques. Il lui arrive de trébucher encore quand cela lui prends, qu’elle est en retard dans son programme ou quand elle manque décidément de sommeil à cause de son manque d’organisation chronique.

Quand elle lui propose un thé, elle semble réfléchir un instant, pesant le pour et le contre, Si elle accepte, il faudra faire attention de ne rien faire tomber. Si elle refuse, cela risque de mettre dans de mauvaise disposition son interlocutrice. Mais Café, ça ne colle pas avec la parfaite IRIS. Ayame boit beaucoup de boisson caféinée, IRIS boit du thé, vert le plus souvent. Une gourmandise pour le thé rouge anglais ou le jus de mangue mais aussi la limonade et le ramuné….Mais Rosebury-san n’avait peut-être pas ça dans ses tiroirs. Simplifions.

« Je préférerais …. Un thé si cela ne vous dérange pas. Sinon, ce n’est pas grave, je n’ai pas très soif. »
Elle ferme les yeux, inspire, cherche à replacer ses idées dans le bon ordre. Organiser une pensée pour ne pas parler trop mais parler juste.

« Je vous avoue … et cela m’inquiète un peu … Que mon agent ne m’a pas expliqué la teneur de votre projet. D’habitude, on me fournit un scénario ou alors un script pour que je me fasse une idée. J’ai fait … quelques recherches sur vous et j’ai vu que vous étiez réalisatrice au cinéma alors je me demande bien quel genre de scénario peut nécessiter une doubleuse. J’ai déjà doublé un ordinateur pour une production de série, cela avait été étonnant … mais aussi très plaisant. Surtout avec un ordinateur possédant une conscience, créé son personnage a été très instructif. »
Et lui avait surtout valu un visionnage intensif de Star Wars et de l’Odyssée de l’Espace avec sa fratrie, ravie de cette activité. Elle avait vaguement mélangé les caractères de C3P0 et HAL pour s’approprier le personnage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
admin kifédéfote
Féminin Date d'inscription : 02/06/2014
Messages : 195
Popularité : 225
Âge du personnage : 26 ans
Métier : Scénariste / Réalisatrice
Présentation : Storyteller
J'M LES PATATAS EUKE
Relationship : and Cie.
Crédits : Cellphone
Mowgliz, Reed and Sawasawa

message posté (le) Ven 27 Juin - 18:26 dans Re: La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  

roses are red, violets are blue
[l’Australie c’est pas en Europe xD]

La jeune Seiyu était habillée et mis en beauté par un magnifique kimono outre-mer. A défaut de l’avoir observé, Elena avait apprécié ce geste de présentation bien qu’arriver en tailleur aurait aussi fait l’affaire. Mais cela renvoyait vraiment une bonne image d’elle à Elena. Cette dernière connait à présent parfaitement les codes de la société japonaise. Elle venait y passer toutes ses vacances quand elle était enfant et s’est finalement installée ici pour de bon en subissant les cuisantes réflexions et la rééducation que sa grand-mère lui portait à l’époque. Le japon est un pays aux coutumes et au mode de vie complètement différent de celui du reste du monde. Ils ont leurs codes, leurs significations. Ce qu’il ne faut pas faire ou ce qu’il faut faire selon chaque situation etc. Quand la notion de thé fut citée, la réalisatrice hocha de la tête pour lui faire comprendre quelle prenait en compte son choix. Elena adore le thé, après tout c’est aussi une boisson très courante en Australie et partout dans le monde. Elle aussi s’en faisait régulièrement, mais elle n’avait malheureusement pas pu abandonner le goût si prononcé que le laisse le café au palais. L’adolescente articulait et expliquait clairement ses peurs et les questions qu’elle se posait. Après tout c’était normal, elles étaient-là pour parler et pour tout se dire. « Je vais tout vous expliquer dans quelques instants, veuillez m’excuser je m’en vais préparer votre boisson » La blonde se lève, incline légèrement la tête pour s’excuser et quitte le bureau pour se diriger vers la deuxième partie de son grand appartement laissant la seiyu  seule quelques instants.

Un plateau comprenant une théière, deux tasses, deux cuillères, du sucre et quelques gâteaux se dirigeait porté par Elena, droit vers le bureau. Plaçant chaque tasses de chaque côté, la jeune femme retira le plateau et le mit de côté. Elle servait son invité en premier et se servit ensuite. Un sourire au coin des lèvres elle s’asseyait par la suite. « Ne vous inquiétez pas concernant la suite des opérations, le scénario n’est pas quelque chose d’extraordinairement compliqué. » Elle se saisit de la tasse et y plaça une main en dessous et une main contre pour pouvoir le boire convenablement. « Vous incarnerez un personnage important dans mon film, pas le principal certes mais on peut considérer qu’il s’agit d’un bon personnage secondaire. C’est un esprit animal bienveillant qui sera là pour guider le héros principal le long de son aventure. » Elena sortit un gros dossier beige dans lequel tous les éléments du film étaient répertoriés et regarda ensuite la jeune seiyu. « C’est une tentative de ma part que d’essayer de faire d’un esprit animal un bon personnage. Je pense que procéder de la sorte permettra de toucher un plus large public, cela piquera leur curiosité. Le but est de donner quelques références pour que le public sache à quoi il a à faire. Un esprit proche de celui de Miyazaki ravira très certainement bon nombre d'entre eux.  » dit-elle en en croisant les jambes. Elle parlait de manière sereine et très sûre de soi. Elle savait parfaitement ce qu’elle disait et son imposant charisme lui procurait une forte présence. Elle connaissait son métier presque sur le bout des doigts, après tout elle avait été formé depuis sa plus tendre enfance dans le but d’accéder à ce métier.




codes par shyvana


the seventh art
Il n’est pas indispensable d’être fou pour faire du cinéma. Mais ça aide beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Mar 1 Juil - 18:37 dans Re: La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  



“  Bestiaire de voix ”


Garder le rôle d’IRIS qu’on lui a attribué, faire vivre une illusion. Plus l’entretien s’allonge et plus l’absence de son agent, toujours après elle d’habitude, la déstabilise. Elle n’a plus de repère, plus de marqueur, plus quelque chose qui lui rappelle qu’elle n’est pas qu’IRIS mais aussi Ayame. Garder son calme aussi. Le stress monte, elle se triture les mains, cachées par les longues manches du kimono. C’est un peu comme si ce dernier avait brusquement pris quinze kilos .Faites que son interlocutrice parle, Pitié, faite qu’elle ne passe pas leur temps dans des politesses interminables et des silences sans fin. Peur de faire une bêtise, de dire un mot de travers. Les ordres de son agent sont clairs, elle doit obtenir ce rôle. Il lui a fait miroiter Elena comme une possible clé à la serrure de l’étranger, grand projet de futur d’Ayame. Exporter le statut de doubleuse Seiyu, en tant qu’Idole à la japonaises, vers l’étranger. Il faudra apprendre l’anglais, même si son école fourni déjà une bonne formation dans cette langue, misant sur la qualité de cet apprentissage pour ouvrir des portes à ses élèves. Et puis après, la fac de langue. Pour perfectionner et découvrir de nouvelles langues. Allez Aya, un peu de courage.

Elle offre un sourire en coin quand la blonde ramène le plateau , semblant désarçonnée par la anse. Un tasse japonaise, ça se prend à deux mains . Bon d’accord, ce n’est pas la première fois qu’elle voit une tasse européenne , c’est monnaie courante dans les animés . Par contre, elle n’a absolument aucune idée de comment s’en servir . Grand moment d’intense réflexion , finissant par tourner la tasse de telle sorte qu’elle puisse à la prendre à deux mains. Tant pis, ça évitera à sa maladresse naturelle de se manifester et de la ridiculiser , buvant sans bruit avant de reposer la tasse et d’attraper une madeleine emballée qu’elle émiette timidement pour la déguster .

« Un scénario trop compliqué ne plait pas au public japonais. En général. De ce qu’on m’a expliqué .Mais je m’avance trop surement. Ce n’est pas mon rôle de déterminer ce genre de chose . Veuillez m’excuser.»

Elle écoute attentivement, fixant l’imposant dossier beige, cherchant à lister les choses importantes pour ne rien manquer. Elena dégage de sureté d’elle autant qu’Ayame se rapetisse dans le fond de son siège

« Je pense … comprendre et voir … Enfin non, entendre et imaginer serait le terme plus exact ce que vous souhaitez. Je n’ai cependant pas le talent … bien loin de moi … ni la personnalité d’Akihiro Miwa* … ou de Tatsuya Gashuin** . J’ai peur d’être plate ou de dénaturer le personnage. Mais vous m’avez choisie et c’est un honneur que je m’efforcerais d’honorer. »


Tout tourne à toute vitesse dans sa tête. Reprend toi, Ayame. Rappelle-toi tes cours

« Hum … Dans ce cas … La personnalité de l’animal pourrait être lié à ce qu’il est … un renard sera plus sibyllin, un cerf plus calme et majestueux, un oiseau aura un regard plus vaste sur les choses. Peut être avez-vous déjà des idées là-dessus que je pourrais travailler . La question est aussi … si vous le voulez plus Moro … plus Calcifer … ou plus Arslan , dans Narnia. »




*Doubleur de Moro dans Mononoke Hime , Drag Queen et Amant de Mishima accessoirement . ** Doubleur de Calcifer dans le Chateau Ambulant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

message posté (le) dans Re: La voix est un second visage | PV Elena Rosebury
     •  
  •     •  
Revenir en haut Aller en bas
 

La voix est un second visage | PV Elena Rosebury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs-