Partagez | 
 

 Don't touch the onigiri, the u-u-don •• Soraru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Jeu 3 Juil - 9:44 dans Don't touch the onigiri, the u-u-don •• Soraru
     •  
  •     •  
Son téléphone indiquait 22:58. La journée avait été longue, mais elle lui laissait surtout ce sentiment de plaisir mitigé. Tout en marchant les mains dans les poches, Shun passa son emploi du temps en revue. Des essayages de costume et à une participation à un clip avaient bien occupé sa mâtinée. Même s'il n'aimait pas forcément le caractère de petite princesse de la chanteuse, tout s'était bien passé et le jeune homme songeait qu'il ne pouvait pas vraiment se plaindre d'avoir ses gestes entravés par la tenue. L'après-midi avait été par contre moins plaisante. Son manager leur avait prévu un petit tête à tête pour le convaincre de participer à quelques émissions de télévision dont une sur Nippon TV. Si le jeune homme avait hésité longuement hésité, il avait sauté sur la dernière occasion. Puis il avait filé à une répétition, à la salle de sport et la journée s'était achevée sur un cours de salsa.

Mais apprendre que sa petite bande d'Osaka se préparait pour une battle ayant lieu en Corée du Sud lui avait fichu un petit coup au moral. C'était comme être exclu d'un groupe avec lequel on avait grandi à cause d'un chemin différent emprunté. Shun préférait mettre ce coup de blues passager sur la fatigue. Et qui disait fatigue, disait aussi flemme de cuisiner en rentrant. Il n'avait envie que de deux choses : reprendre une douche bien chaude et dormir. Avant ça, le jeune homme s'arrêta dans un konbini et se dirigea d'abord vers les boissons. Aquarius, C.C Lemon et Green Dakara. Le jeune homme hésita entre des sandwiches et un bento, mais finit par opter pour la seconde solution. Le rayon avait été dévalisé et à peine avait-il pris le dernier qu'une voix plaintive s'éleva derrière lui.

Et merde.

« - J'avais vu ce bento en premier et... » L'homme le regarda de haut en bas. « Et j'ai bien l'intention de repartir au bureau avec. »

Shun réprima un soupir. Avec son attaché-case et son costume, son interlocuteur lui adressait un regard méprisant. Il fallait dire qu'en comparaison, il avait un sac de sport porté en bandoulière et une tenue décontractée à base de baskets, jean et chemise à carreaux aux manches retroussées. Un casque ornait son cou et si la musique avait été baissée au maximum, on pouvait entendre la chanson VOICE de AI. L'homme commença à pester contre les jeunes qui n'avaient rien de mieux à faire qu'à trainer le soir au lieu d'être entrain d'étudier. Shun profita de ce moment pour amorcer un repli stratégique. Erreur fatale, l'homme lui tomba dessus de plus belle. Mâchoire contractée, le jeune homme se mordit l'intérieur, inspira un grand coup puis souffla d'une voix lasse.

— Ecoutez...

Ce que son interlocuteur prit comme une attaque et haussa le ton.

Fais chier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Mer 16 Juil - 22:10 dans Re: Don't touch the onigiri, the u-u-don •• Soraru
     •  
  •     •  




SHUN


SORARU

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Don't touch the [...]
Le soir, c'est cool. Non sérieux. Travailler dans un konbini le soir, c'est juste paisiblement chiant.

Enfin, je ne vais pas me plaindre. Au moins, cela ne me fatigue pas trop après les cours. En plus, on voit pas mal de personnes diverses et variées. Allant du salarié aux jeunes cheloux, heureusement pour moi qu'il existe encore à ces heures des personnes qui semblent normales.

Fermant ma caisse, il n'y avait plus personne dans la boutique. Profitons alors de ce moment pour refaire un peu les stocks. Rangeant la viande, je me rends compte que celle-ci n'était pas chère. Hum... Devrais-je en prendre pour la cuisiner demain ?

Deux barquettes de viande en main, j'entends la petite sonnerie de la porte une fois, ou deux. À vrai dire, en ce moment je suis plutôt préoccupé par les morceaux de boeuf. Bref, le réapprovisionnement terminé... hein ?

De l'autre côté du rayon, j'arrive à apercevoir deux clients. Ils semblent se parler, mais en même temps, j'arrive à voir la petite tension qu'il existe entre eux. Le ton montant légèrement, je me décide de venir régler le problème au plus vite.

Soraru ► Excusez-moi messieurs. Puis-je vous aidez ?


A vrai dire, j'avais déjà compris la situation. Cela n'était pas bien difficile, le plus grand des deux tenait un bento en main, le second non. Il n'y avait pas d'autres barquettes, problème trouvé, mais non résolu.

Celui-ci qui semblait le plus mécontent m'expliquait la situation, d'un ton peu plus désagréable. Même si je suis plutôt calme d'habitude, cela ne veut pas dire que j'apprécie me faire parler sur un telle ton. Encore heureux qu'il soit toujours poli dans ses propos.

Soraru ►Monsieur. Je comprends la situation, mais ce client à pris le bento avant vous donc...


Je n'avais peut-être pas choisi les bons mots, il ne semblait pas plus content. Bien au contraire. Le vieil homme commence à se plaindre de notre institution.

On va passé par les étapes du client mécontent ?
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Don't touch the onigiri, the u-u-don •• Soraru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs-