Partagez | 
 

 SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 4 Juil - 21:03 dans SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori
     •  
  •     •  
SOIRÉE POSÉE
Stan feat. Hiyori & Pnjs

Il devait être aux environs de 19h, je viens de terminer la séance tatouage, je n'ai plus qu'à tout ranger. Il faisait encore beau, la rue était déjà bondée de monde et je me retrouve à éteindre les lumières et à fermer le local. Satoshi était parti, du coup c'est moi qui serait en charge d'ouvrir Mardi. Et oui, je suis en weekend. Sachant que mes weekend commence à partir de samedi soir et je reprends Mardi. Souvent, c'est comme ça que ça marche. Le samedi on peut avoir pas mal de monde qui vienne pour prendre des rendez-vous. Satoshi est très réputé et est un peu surbooké. Du coup, on est là pour l'aider et je dois dire que travailler aux côtés d'un tel maître c'est plutôt cool. Je reçois un appel de Steeve, un ami tatoueur qui était venu pour la convention d'il y a plusieurs jours. J'ai appris qu'il était également au Japon et s'était installé un temps. D'après ce que j'ai compris, il a envie qu'on se retrouve et faire une petite fête tranquille. Je lui ai proposé mon appartement vu qu'il est assez grand et bien meublé. Il y a tout ce qu'il faut ! Consoles, cartes à jouer, de l'alcool et de la fumette. Je ne manque de rien ! Steeve m'a précisé qu'il ramènerait sûrement des gars, genre deux voir trois personnes supplémentaires. Franchement, ça ne me gênait pas du tout et j'aime recevoir du peuple chez moi. Je lui ai donné mon adresse et attendrait 21h à l'appartement. J'aurais le temps de ranger et d'organiser les boissons pour ce soir. Prenant ma voiture, je prends la route menant chez moi et rentre 30 minutes plus tard. Les rues sont immenses, il y a trop de monde ici mais c'est au moins vivant. C'est encore plus grand que Boxton, plus impressionnant même. Toute cette cybernétique et ces asiatiques. Néanmoins, j'avais hâte d'une chose, faire de nouvelles connaissances et revoir mon pote Steeve. C'est un mec à la chevelure longue avec des dreads, des tatouages par-ci par là, toujours habillé décontracté ou en chemise. Franchement, ce mec a du style et le pire, c'est que c'est une bête du tatouage. J'ai beaucoup de respect pour lui et son travail.

Voilà, je suis rentré dans mon appartement qui se trouve au onzième étage. Je suis vraiment bien placé avec une vue magnifique sur la ville. Tous ces spots lumineux, j'ouvre un poil ma baie vitrée bien que j'aurais aimé sortir sur le balcon. J'avais installé un filet pour éviter que le chat saute ou ne dérape sur la rambarde. Il vaut mieux être prévenant surtout qu'ils sont ma seule et unique famille ici. Je m'étire un grand coup une fois avoir enlever mes rangers et retirer mon veston. Le petit couloir était en ligne droite. Il y avait le salon avec le coin cuisine américaine sur le côté droit de l'appart', là où j'ai une vue géniale. Ensuite, un peu plus loin dans le couloir, il y a ma chambre avec la salle d'eau tout au fond. Je suis vraiment bien placé et c'était une aubaine de tomber sur cet appartement avec un prix raisonnable. Je vais à la cuisine et sors des verres, prépare les chaises de bar et nettoie un peu les meubles. Je n'aime pas quand c'est crade lorsque je reçois du monde. La gamelle du chat et celle du chien étaient quasiment vides. Je leur donne leur nourriture et m'assoit confortablement sur mon sofa blanc, allumant la télévision en recherchant des chaînes américaines. Ce n'est pas comme si j'avais payé un abonnement me permettant d'avoir des chaînes supplémentaires. J'admets que j'aime regarder des dessins animés mais quand même ! L'heure tourne, il est 20h50 et ma chienne relève la tête. Je savais qu'ils étaient là. C'est alors qu'on active la sonnette. La chienne aboie, je lui fais d'un geste sec le signe de se coucher tout en l'appelant par son prénom d'une voix forte et grave. J'avance vers la porte d'entrée, je suis en chaussette mais j'en ai strictement rien à foutre. J'ouvre la porte et voit Steeve. Ce moment de retrouvailles. Il est vêtu d'un t-shirt noir avec un logo suivit d'un jean large. Je le serre dans mes bras et lui demande d'entrée. Il y avait deux autres personnes derrière lui. Deux filles à vrai dire. Une qui devait avoir mon âge et une plus jeune, je lui donnais la vingtaine. Je les invite à entrer. Le chat miaule et se carapate dans la chambre en courant. Cactus n'aime pas trop les gens qu'elle ne côtoie pas. Je les amène jusqu'au salon, la première chose qu'on ne loupe pas c'est la vue sur Shibuya. De suite, Steeve va près de la fenêtre et me sort "Bah ça va, je vois qu'on s'est vite installé gros veinard!" ce qui me fit sourire. Je leur montre le canapé et dit calmement :

- Allez-y, asseyez-vous, faites comme chez vous ! Alors Steeve, présentes moi ces demoiselles.
- Alors, je te présente ma fiancée, Erin et une de mes amies, Hiyori.
- Et bien enchanté de faire votre connaissance à toutes les deux. Alors, pour toi Steeve j'imagine que ce sera du whisky ? Les femmes, que buvez-vous ? J'ai du rhum, de la bière pour les pisseuses et d'autres trucs.

La télévision était toujours allumé mais j'avais baissé le volume et venait de mettre un cd musical plutôt rock/metal pour l'ambiance. Le son était ce qu'il faut, pas trop faible ni trop fort et on s'entendait parfaitement. On commençait avec le groupe Anberlin que je trouve super cool. En attendant, Erin prend un fond de whisky également. J'attends la réponse de la jeune fille avant de revenir avec les verres. La pièce était éclairée par quelques lampes dont un lampadaire près de la porte du salon. Il y avait un pot de fleur, un tapis blanc avec la petite table basse noire. Un look vraiment moderne dans cette pièce. J'aimais bien. Il y avait des dessins qui traînaient mais je ne fis pas la remarque.

© Fallen Swallow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Sam 5 Juil - 23:15 dans Re: SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori
     •  
  •     •  
Il fallait que je me dépêche. J'étais attendue à 20 h 30 devant chez moi – en bas de mon immeuble plus précisément – afin qu'un ami, Steeve, m’emmène à une petite soirée improvisée. Selon moi, ces soirées étaient les meilleures : tranquilles, posées, on venait pour une seule chose : se  détendre. Et c'est exactement ce dont j'avais besoin ! C'est d'ailleurs pour cette raison que j'avais accepter l'invitation sans réellement  réfléchir. Si j'avais bien compris, Steeve et se copine – enfin fiancée – se rendaient chez un de leur ami. Enfin, c'était un ami de Steeve. J'étais impatiente de le revoir, elle aussi d'ailleurs. Je n'avais pas vraiment eu l'occasion de les rencontrer souvent ces derniers temps avec mon emplois du temps super chargé. Ces derniers temps, j'avais l'impression de ne  pas avoir de temps pour moi : je voyageais entre l'école, mon appartement et mon agence. Je ne pensais pas que mon emplois du temps serait aussi chargé en acceptant le contrat de travail de la Hijikata Entertainment tout en continuant de suivre un cursus scolaire. Steeve m'avait appelé dans la mâtiné, alors que j'étais à l'agence. Je ne l'avais pas eu bien longtemps au téléphone, manque de temps. Il m'avait invité à aller chez un de ses potes, une vielle connaissance à ce qu'il paraît. Il fallait absolument que je le rencontre ! Je n'avais pas eu le temps de lui demander si ils bossaient ensemble. Mon agent m’appelait de l'autre côté... Juste le temps de dire « oui » je raccrochai. Enfin, une chose positive dans cette histoire : CE SOIR JE SORTAIS ! Malheureusement, aujourd'hui, j'avais un emplois du temps un peu chargé : je finissais les cours un peu tard – 19 h 30. Et  pour mon plus grand plaisir, mon dernier professeur nous lâcha en retard. Je dus donc courir après mon bus  pour rentrer à la maison. C'est ça la vie d'étudiante !

L'idée de rencontrer quelqu'un de nouveau me plaisait énormément. Bon je pense que puisque la personne chez qui je me rendais était un ami de Steeve, il aurait environ son âge. Mon frère rigolerait bien de me voir traîner avec des mecs plus âgés. En même temps, j'ai toujours apprécié la compagnie de personne plus grande que moi, plus mature aussi d'un certain côté. Je trouve cela bien plus enrichissant. J'avais donc hâte de rencontrer ce jeune homme. Pour ce qui était de  la mise en beauté, j'avais fait simple. Je ne voulais pas me prendre la tête ce soir – et puis je n'allais pas à l'opéra. Je restais donc naturelle. Je ne passai pas beaucoup de temps dans l'appartement : une douche, une mise en beauté rapide et je pris mes chaussures avec moi dans l’ascenseur afin de les mettre à mes pieds. C'était devenue ma petite habitude. Cela faisait rire les résidents qui devaient certainement me prendre pour la fille la plus pressée au monde. Mais il ne fallait pas que je fasse trop attendre Steeve et sa copine dans la voiture. Il m'avait envoyé un message pour me dire qu'ils m’attendaient en bas. Je ne pense pas que quelques minutes de retard me seraient reprochées, mais c'est une question de principe. Je fais partie de ces personnes qui détestent être en retard.

Une fois dans la voiture, je saluai tout le monde et nous nous mîmes en route  pour l'appartement de Stan. J'avais enfin réussi à obtenir son prénom. Nous avions papoté pendant tout le trajet. De tout et de rien, comme d'habitude. Je leur racontais un peu ma vie, ils me chambraient parce que j'étais encore une étudiante et je leur rendais la pareille en leur disant que j'aimais traîner avec des vieux. Bref, des bêtises. L'appartement de Stan était à Shibuya ! Il en avait de la chance – cela faisait partie d'un de mes rêves : Mon chat et moi, tout en haut d'un immeuble à Shibuya. Enfin, j'avais toute ma vie pour réaliser se rêve ! Et puis, peut être que d'ici là j'aurais changé d'avis. Une fois garé, nous descendîmes de la voiture et nous rendions à l'immeuble de notre hôte. Onze étages  plus haut, il nous attendait. Il nous ouvra la porte et Steeve entra dans l'appartement comme chez lui en commentant la vue. C'est vrai que c'était magnifique. Surtout de nuit. Stan nous invita à entrer, Steeve fit les  présentation. Voyant que notre hôte était en chaussette, j'en avais profité pour retirer mes chaussures – c'est net qu'on est carrément plus à l'aise comme ça.

« Ravie de te connaître aussi.  » lui répondis-je.

Il nous proposa à boire. Hum... C'était le moment d'hésitation. Peut être que du rhum passerait bien non ? Oh oui, allons-y ! en plus, ça fait un moment que je n'en avais pas pris.

« Je veux bien un verre de rhum, s'te plait ! »

Après s'être occupé de la musique, il s'occupa de nos verres. J'en profitais pour regarder son apparemment de plus  près. Je badais : il était  comme dans mes rêves. Une vue magnifique, un design moderne et des lumières d'ambiance. Je sentais que la soirée s'annonçait bien. Je m'installai timidement sur le canapé en attendant mon verre. Je profitai, au passage, de la musique. Je n'avais jamais été difficile niveau musique : j'aimais tout. De plus, un de mes amis m'avait fait découvrir ce groupe... Anberlin si je ne me trompe pas ?

« T'es super bien installé ici, Stan ! Ton appartement est génial. Je rêve d'en avoir un  comme ça un jour !  » lui dis-je pendant qu'il préparait les boissons. « Tu veux de l'aide peut être ? Je sais bien que tu es l'hôte mais ça ne veut pas dire que tu dois tout faire !  »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Lun 21 Juil - 17:32 dans Re: SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori
     •  
  •     •  
SOIRÉE POSÉE
Stan feat. Hiyori & Pnjs

Mes invités se posaient tranquillement chez moi, profitant de la vue et de cette atmosphère posée. Quel plaisir de revoir un vieil ami et également sa fiancée ainsi que cette jeune demoiselle. Erin était décontractée et était blottie contre l'oreiler et posait un bras sur l'accoudoir du sofa. Hiyori quant à elle faisait plus timide. Chacun me présenta ce qu'ils désiraient et c'est avec un gr and sourire que je découvrais dans mon placard un tas d'alcool varié. Les verres sortis, la musique metal en fond, ça s'annonçait très bien. Une voix féminine s'éleva jusqu'à mes oreilles. La fille aux cheveux d'ébène entama la discussion. Admirant mon appartement, ce qui me donna un petit sourire en coin. Il est vrai que j'étais bien installé et que j'ai eu énormément de chance de trouver un loyer rapidement. A vrai dire, j'avais du rester quelques temps chez mon maître le temps de trouver un endroit où vivre. Et je ne parle pas des meubles et pour ramener mes chats et tout mon nécessaire. La compagnie de transport m'a coûté la peau du cul. Néanmoins, je m'y sens bien alors que ça ne fait que quelques semaines que je suis ici. J'aime beaucoup l'ambiance mais il y a encore plus de monde qu'à Boxton. Hiyori me proposa son aide mais je lui fis un non de la tête. Après tout, ce sont mes invités et ils doivent se sentir bien chez moi. C'est comme si j'allais dehors les invités à boire un verre et sans qu'ils ne le sachent, je paye toute la note. Je n'aime pas qu'on me paye quelque chose. Je préfère le faire pour les autres. Souvent j'ai de bons contacts et ça persistent avec le temps. Je prends deux verres dans une main que je donne aux femmes en priorité puis je sers du whisky à Steeve et moi-même. Il revint vers sa fiancée et s'installe entre les deux femmes. D'un regard amical et avec un énorme sourire je lui dis :

- Alors, comme ça tu vas avoir ton propre harem ? Tu as deux jolies femmes en tout cas.

Il me regarde bizarrement puis se met à éclater de rire. Quand nous étions plus jeunes, Steeve et moi pensions à nous créer un harem de femmes pour ne jamais avoir besoin de manquer de quoi que ce soit. Nous avions des idées très farfelues et nos pensées bien impures. Comme aujourd'hui d'ailleurs, ça ne change pas. Mais nos rêves, notre métier nous prend beaucoup de temps et il est difficile d'avoir du temps pour nous même. Je m'assois sur un siège de bar et bois doucement ce nectar. Avec Steeve nous commencions à parler de cette dernière conférence qui était juste terrible. Nous nous étions juste croisés et nous avions organisés un soir comme celui ci pour pouvoir se retrouver. Un très bon ami ce mec. Nous discutions de tatouage et de tatoueurs. Également des derniers modèles de dermographe, de nos boutiques pendant quelques minutes. Erin entamait la conversation avec Hiyori, parlant surement de shopping ou que sais-je. J'étais plutôt concentré sur ce que me racontait Steeve. Je me tourne vers Hiyori et commence à en apprendre plus sur elle.

- Hiyori, si je ne me trompe pas, alors dis moi. Est-ce que tu travailles ? Es-tu tatouée ? Tu as l'air un peu timide comme ça. Décontracte toi, n'ai pas peur ! Si tu veux je peux même mettre la musique plus forte. La mamie d'à côté n'entendrait rien de toute manière. Et puis on s'en fout, c'est chez moi après tout !

A première vue, je ne suis pas un prince charmant. Je vis pour moi et pas pour les autres. J'affirme ce que je suis et j'ai l'air d'être un homme qui ne se prend pas la tête. Et c'est le cas, bien qu'il m'est arrivé d'avoir affaire avec les flics parce que j'aurai oublié de payer la place du parcmètre ou encore car le voisin du dessus en avait marre d'entendre ma chatte miauler à cause de ses chaleurs. Et ouais, c'est la vie mon p'tit bonhomme ! Il faut penser à s'acheter un nouvel appartement ! Ce genre de pensée me fait délirer et puis, j'ai mon propre univers. Je dessine, je tatoue, je vis de metal et de clope. Tiens en parlant de clope, je vais m'en griller une. Sortant de ma poche un paquet de cigarette, j'en prends une et en propose à mes invités. Steeve avait déjà son paquet et Erin accepta. Je me demandais si la miss fumait également. Après tout, il n'y a pas d'âge pour ce genre de chose et ça ne m'étonnerait même pas si elle refusait. Je commençais à allumer la PS4 et déposa une par une les deux manettes sur la table basse.

- J'ai des jeux de combats, un de foot, de bagnoles... si ça vous dit de faire une partie dites le moi ! Je serai partant de vous écraser.
- Hey mon gars ! Crois pas me battre sur UFC !
- Tu veux tester ?

Steeve regarda les deux femmes et croisa les doigts. Voilà un bon défi à relever ! Nous ferons chacun notre tour. Le prochain je jouerai contre Hiyori. Erin préférait simplement nous regarder, ce que je pouvais comprendre. Puis dans un sifflement, je lui sors « Après tout c'est normal … Tu es une fille ». Elle a tiqué un peu mais ça m'a fait bien rire. Steeve connaissait mon tempérament mais me fit un regard de côté et en soupirant. Qu'est-ce que je l'aimais bien ce dreadeux ! Notre partie de UFK dura 7 minutes et quelques. Sur trois rounds, ce fut serré mais je m'en suis bien sorti. Je pris une autre gorgée de whisky et Steeve but cul-sec du à sa défaite. Quelle tristesse !

- Allez ma p'tite. Voyons ce que tu as dans le ventre !



© Fallen Swallow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Sam 9 Aoû - 23:55 dans Re: SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori
     •  
  •     •  
C'était dans des moments tels que celui-ci que je m’insupportais le plus : les nouvelles rencontres. Cela n'avait jamais vraiment été mon trip. Ma timidité m'empêche souvent de m'ouvrir comme je le souhaiterait aux autres et me fait perdre toute confiance en moi-même. Bon, il est vrai qu'avec le temps je m'étais améliorée – dire qu'à une époque je n'ouvrais pas la bouche de la soirée. Mais ma timidité reste mon grand combat. Evidement, vous n'imaginez même pas à quel point j'envie les personnes à l'aise avec les autres, quelque soit la circonstance dans lesquelles ils se présentent. Mon frère en est  la parfait exemple. C'est un passe partout, un débrouillard. Je connais une bonne partie de ses amis parce qu'il m'obligeait souvent à venir avec lui. Il n'a jamais compris pourquoi j'étais aussi discrète avec les autres alors que je parlais H24 quand j'étais avec lui. Mah, les grands frères sont sûrement stupides et têtus – enfin, peut être pas tous, mais le mien en tous cas. Néanmoins, grâce à lui, j'avais fait de superbe rencontre – et étais arrivée à me décoincée un peu. J'avais ainsi pu prendre mon envole petit à petit jusqu'à me retrouver ici ce soir... Dans le superbe appartement de Stan, un pote de Steeve. En arrivant chez lui, je savais parfaitement que j'allais me sentir mal à l'aise – et donc mettre en route toutes mes sales manies. C'est certainement étrange, mais  dès que je sens  que ma timidité grimpe, j'ai une fâcheuse tendance à me montrer plus stupide et inutile que je ne le suis habituellement, proposant toujours mon aide ou m'installant sans  bouger là où on me le demandais. Enfin, cela prouvait que j'avais bien été dressée... je rigolai intérieurement à cette pensée. C'était évident que le jeune homme ne souhaiterait pas de mon aide. J'aurais certainement réagit de la même manière, voulant que mes invités se détendent et profitent du moment, en faisant comme chez eux. Peu de temps après mon intervention, je reçu de la part de notre hôte mon verre. Je le remerciai en souriant. Avec ça, c'était bon. J'allais certainement pouvoir lâcher un peu prise. Il fallait ABSOLUMENT que je profite de cette soirée !

Alors que j'abaissais mon verre, afin de la poser sur la table basse du salon, Steeve s’installa entre Erin et moi, dans le canapé. Stan ne put s'empêcher de lui faire une remarque, qui me fit rigoler. Un Harem, sérieusement ? Mais d'où leur venait cette idée ? Quoique, après mûre réflexion, il valait peut être mieux ne pas savoir. Les deux amis entamèrent alors une conversation sur le boulot – que je tentai de suivre tant bien que mal alors que j'entamais une conversation parallèle avec Erin. Je n'avais pas eu l'occasion de parler énormément avec la compagne de Steeve, mais elle était vraiment gentille. Je pris alors quelques nouvelles d'elle, me mettant aussi à parler de boulot. A croire que c'était la seule chose que nous ayons tous à faire pendant que nous n'y étions pas. Erin allait me retourner ma question, me demandant où j'en étais dans ma vie, mais Stan la coupa en me posant tout un tas de questions. Je hochai légèrement la tête en souriant pour confirmer qu'il ne s'était pas trompé : Hiyori était bien mon prénom ! Sa prise de parole me fit sourire. Il est vrai que Stan – tout comme Steeve – n'était peut être pas le genre de personne vers qui je serais aller directement, mais je pense que j'aurais fini par croiser son chemin. Il est ce genre de personne farfelue et intéressante qu'on a pas souvent l'occasion de croiser si on ne sort pas de chez soi. A vrai dire, malgré ma timidité, j'aimais rencontrer de nouvelles personnes, écouter leurs histoires, parfois partager les miennes. Le monde est tellement vaste qu'il serait triste de s'arrêter au pas de sa porte ou à l'entrée de son travail.

« Hum... on va dire que je commence à me lancer dans la vie active, mais je suis encore étudiante – et ouais je traîne avec des vieux ! » lui dis-je en rigolant. « Et hélas, non, je ne suis pas encore tatouée... Steeve essaie tant bien que mal de me convaincre, mais je suis trop peureuse pour tenter... J'ai la sainte horreur des aiguilles. Et  puis, je ne trouve pas encore ce qui me correspondrait...  » je me rapprochais de Stan pour lui chuchoter : « Enfin, je ne trouve rien à mon goût chez Steeve, il passe son temps à me proposer des choses bizarres...  »

J'aimais bien titiller Steeve. Et il en faisait de même. Il savait très bien que j'admirais son art. Mais il connaissait aussi trop bien ma petite anecdote. D'ailleurs, puisque j'en avais fait allusion, il rigola... et nous la conta. C'était devenue une habitude. Franchement, je comprends pourquoi ce type est ami avec mon idiot de frère... C'est ainsi qu'on se mit à parler de mon UNIQUE prise de sang. J'étais âgée de neuf ans à l'époque, ma mère m'avait convaincue qu'il fallait aller à l'hôpital afin de faire cette fameuse prise de sang... Sauf qu'une fois dans le petit laboratoire, je fus prise de barbouillements et recolorai la pièce avec les pâtes que j'avais dû manger la veille. Belle anecdote n'est-ce pas ?

« Ah c'est bon, pas la peine de la raconter à chaque fois celle-là ! » lâchais-je en reprenant mon verre alors que Steeve était plié en deux.

Quelques instants après, Stan nous proposa à tous une cigarette. Puisque j'étais en soirée, je m'autorisais donc un fois ce petit plaisir. A vrai dire, fumer n'est qu'occasionnel. Principalement en soirée. C'est plus tentant puisque tout le monde en sort. Je le remerciai, terminais mon verre et allumai ma cigarette. Après cela, Stan alluma sa PS4. Oh la la ! Cela faisait si longtemps que je n'avais pas jouer à la console – squattant maintenant toujours mon ordinateur ou mon portable. Steeve prit la manette et s'aventura à jouer la première partie. Je  les regardai avec Erin, rigolant à la remarque de Stan. Ah ouais ? Les filles ça joue pas aux jeux vidéos ? La prochaine partie, on verra ! Une fois leur partie terminée et la défaite de Steeve  acceptée, je pris en main la manette et demandai à Steeve de lancer la partie.

« Tu es sûr de vouloir te mesurer à moi ?  » lui dis-je, sourire en coin. «Je suis une fille après tout !  »

La partie commença. Ce fut assez serré, je dois l'avouer, mais il gagna une seconde fois. Pas convaincue de ma défaite, je balançai une excuse – de mauvaise joueuse :

« Mouais, c'est parce que tu as l'habitue ça ! Ça doit faire trois ans que j'ai pas touché à une console, je suis plus sur l'ordinateur dernièrement !   » je me tournais ensuite vers lui. «Bon, n'empêche, je veux pas revanche ! C'était que l'échauffement ça, histoire de prendre connaissance des attaques et tout et tout. »

Les jeux vidéos étaient un peu comme une passion pour moi – s'en était carrément une oui. Je jouais souvent aux jeux de courses et de combats avec mon frère.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

message posté (le) dans Re: SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori
     •  
  •     •  
Revenir en haut Aller en bas
 

SOIRÉE POSÉE ϟ Hiyori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs :: Appartement de Stan-