Partagez | 
 

 La nuit est longue et les oiseaux chantent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
avatar
F-LAWLESS FACTORY • ☆☆☆☆☆
Masculin Date d'inscription : 07/08/2014
Messages : 102
Popularité : 92
Âge du personnage : 27 ans
Métier : Mannequin
Présentation : Moi, moi et moi !!
Relationship : My dear friends
Crédits : Nari - MA copine... touche la et j'te pète les dents... ~

Merci Miku pour mon avatar :3



message posté (le) Mer 27 Aoû - 15:28 dans La nuit est longue et les oiseaux chantent
     •  
  •     •  
La nuit est longue et les oiseau chantent




Une putin de journée bien chargée... Shooting, Interview, essai et repetition pour un défilé avant de finir sur un breefing pour le lendemain ! Je hais les journées comme celle là. J'ai mal au crâne, j'ai envie de décompresser un bon moment la. Et quoi de mieux après une longue journée de boulot qu'un détour dans mon bar favoris... Il est 8h45, et je n'ai aucune envie de rentrer maintenant. Je pris alors la direction du quartier Roppongi. Les lumières de la villes se reflétaient sur les ligne pure de ma mustang noire. Passant devant les divers bars, restaurant et boite de nuit.

Lorsque j'arrivais enfin dans la rue où se trouvait mon bar fétiche, je garais ma voiture sur un parking sécurisé, obligé ! elle m'a couté trop chere pour la laisser a la porté de n'importe quel connard pour me la faire rayer ou voler ! Je me dirigeai alors vers le bar, a pied, main dans les poches, costume noir, chemise blanche sans cravate néanmoins. J'entrais, et alla directement vers le comptoir.

- Un verre de Ciroc s'il vous plait ~ dis je en esquissant un bref sourire en coin a la serveuse, habituée à me voir ici.

Bien que nous ne soyons jamais aller plus loin que des regards échangés. Je ne refuserai pas qu'elle vienne faire plus ... ample connaissance ahah !! Elle me sert finalement mon verre, que je paie de suite, glissant un billet entre ses doigts fins, lui caressant doucement la paume de la main en la dévorant du regard en souriant en coin. Sourire qu'elle me rend en rougissant doucement. Tellement prévisible... Je détournais mon regard en me retournant sur ma chaise haute, m'appuyant sur la bar, dos a moi.

Les gens habituel, un homme d'affaire aussi gras qu'un porc, habillé du même costume bleu nuit, chemise satinée blanc cassée... aucun gout soit dit en passant... entouré de jeunes femmes, l'une brune aux cheveux ondulés, robe noires, l'autre blonde, cheveux bouclés et une robe rose bonbon, bien que très belles, nous savons tous qu'ils ne s'agit que de prostituées. Il y a aussi une femme, dans un coin, buvant sans cesse un verre du même vin rouge, Elle porte souvent une écharpe en cachemire noire, un chemisier beige et une jupe moulante noire, pas très discrète, mais son mari lui ne voit rien... Car oui, elle ne fait qu'observer son mari à l'autre bout de la salle, accompagné quand a lui de sa maîtresse, bien plus jeune, une lycéenne tout au plus... trop jeune sans doute même. Tout ça me fait sourire doucement.

Je tourne le regard encore et toujours, observant chaque détails, buvant encore et toujours. Lorsque finalement je vis arriver Nagato. Mon cher Nagato. Je souris en coin, attendant qu'il me remarque et qu'il vienne vers moi. Il n'était pas accompagné alors cela devrait se passer ainsi. Je le suivait alors du regard, et lorsqu'il me remarqua enfin je lui adressais un salut de la main, discret mais visible, l'invitant ainsi a venir me rejoindre.

- Ben alors, tu fais quoi ici, Naga' ? Dis - je en souriant.

Je sens que ça va être une bonne soirée...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
TOKYOÏTE • justicier tarass fan de tapas susu' les haricots
Masculin Date d'inscription : 03/08/2014
Messages : 43
Popularité : 60
Âge du personnage : 24
Métier : Policier / Gendarme à Toyko / Glandeur Shaytan ... HANJIE JVAIS TE BRULER
Présentation : www.

Relationship : www.
Crédits : Miku

Faire la larve toute la journée c'est pas de tout repos -w-

message posté (le) Mer 3 Sep - 23:56 dans Re: La nuit est longue et les oiseaux chantent
     •  
  •     •  

music link
La nuit est longue et les oiseaux chantent Sa chemise bleu et son uniforme entier trônent sur le siège arrière de sa voiture. Impeccablement repassé et lavé, il les avait fait passé au pressing avant de sortir ce soir. Il avait donc troqué son uniforme contre une tenue un peu plus ‘cool’ : un débardeur échancré gris, un perfecto, un levi’s et une paire de chaussures ajustées en cuir. Ce soir il avait vraiment l’intention de se détendre et de boire un coup. Peut-être trouvera-t-il quelqu’un ? De toute manière cette dernière semaine au poste avait été infernale. Comme si un tourbillon de problèmes grouillait dans le quartier de Shinjuku. C’était hallucinant. Nagato avait tout de même gardé sa plaque d’agent sur lui au cas où, il l’avait soigneusement rangé dans la poche intérieure de sa veste.

Les lumières de la ville défilent et se figent sur son visage alors qu’il traverse les quartiers en voiture. Il décide de se garer non loin d’un de ces bars fétiche, près d’un lampadaire. Sortant de là, il se dirige et rentre dans le bar les mains dans les poches. Certaines personnes le reconnaissent, d’autres le regardent mal. Il salut les amis qu’il croise sur son chemin, c’est tellement dérisoire. Evidemment, être policier suscitait autant de respect, de sympathie et de sécurité que de haine et rancœur. Mais c’était son boulot, son train de vie et il savait qu’il y aurait toujours quelqu’un pour le haïr au plus profond de lui. Il observait l’endroit et se rendit bien vite compte que beaucoup d’habitués squattaient encore le bar. Quelques jolies filles trônaient au fond de la boutique buvant quelques verres. Il sourit à cette plaisante vue. Quand son regard se figea sur une connaissance, une bonne connaissance même. Shougo le saluait de loin.  

Ses pieds le guidèrent jusqu’à son meilleur ami. « Ben alors, tu fais quoi ici, Naga' ? » Ah, même s’ils se détestaient par moment on s’entait de loin leur affection mutuelle. Rien que de s’appeler par des surnoms faisaient d’eux un duo inséparable ici au japon où toute connaissance ou inconnu est appelé systématiquement par son nom de famille. Il tendit son point et le tchecka à son arrivé « Oi Shou, rien de particulier j’avais besoin de prendre l’air. » Il s’assit alors près de son ami et fit mine d’être exténué. (Ce qui était vraiment le cas cette fois-ci). Il appela la serveuse d’un signe de la main et passa commande « Bonsoir Kimura-san, un Jack steuplait’ » Il s’étira un légèrement en regardant Shou,  il lui retourna la question d’un signe de la tête. (du genre : et toi ? )


© Mzlle Alice.


正義のために。
▽ I got the eye of the tiger, the fire, dancing through the fire, 'cause I am a champion, and you're gonna hear me roar

Talk in #b0e0e6
Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit est longue et les oiseaux chantent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs-