Partagez | 
 

 Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 14 Nov - 20:22 dans Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Il avait attrapé sa veste et, avec un geste précis, l'avait enfilé. Chaque fois, il faisait pareil. Il prenait le col, glissait son bras gauche dans une manche, puis le droit et donnait un grand coups vers l'avant pour bien placer le vêtement. Telle était l'habitude d'Heiké Hawthrone, un jeune journaliste de 21 ans, ambitieux et prometteur.

La porte s'ouvrit et cet homme sortit. Grand et beau. Ou du moins, pas trop mal à regarder, d'après certains commérages. Lui n'en avait pas grand-chose à faire. De nombreuses personnes lui conseillaient de faire du mannequinat. Il avait les bonnes proportions et sa façon de marcher aurait été parfaite sur un podium. Mais lui ? Voulait-il vraiment faire ce métier ? Cet emploi n'était pas stable. Ce qu'il désirait réellement c'était avoir une vie tranquille, sans soucis. Heureuse ou non. Tant que personne ne l'embêtait, il était satisfait.


C'est dans cet esprit qu'il atteignit l'énorme palais des défilés. C'était comme ça qu'il l'appelait. Tout les jours, des centaines de tenues étaient présentées ou représentées, pour le bonheur des fashionnistas. Chaque jour, des mannequins du monde entier se rassemblaient ici et portaient de nouvelles créations de créateurs japonnais, français, anglais... Et de très connus. Cet endroit était un temple de la mode et gare à vous si vous étiez mal habillé. Lui, le grand brun, n'avait qu'un jean et une chemise blanche. Il présenta son pass à l'un des gardes posté à l'entrée et prit sa place sur l'une des nombreuses chaises présentes dans la salle. Il arrivait pile à temps. Les lumières s'éteignaient et les spots lumineux se braquaient sur le podium.

Le premier. Le deuxième. Le troisième. Les prestations s'enchaînaient à un rythme effréné. Mais il n'avait toujours pas vu la personne qui l'intéressait. Il baissa les yeux vers la feuille que lui avait distribué une jeune fille pendant un passage. C'était le programme de la journée. Il chercha quelques instants avant de trouver. S... S... S... Shiniji ! Voilà. C'était lui, Shiniji Mawara. S'il était là aujourd'hui, ce journaliste, c'était avant tout pour voir cette jeune étoile montante. Son tour allait bientôt venir. Le jeune homme attendit patiemment, collant son dos au dossier et croissant les bras.

Et puis, finalement, il arriva. Son ombre projetée sur le podium blanc, il marchait avec détermination. C'était beau, un homme marchant ainsi. Heiké se leva, prêt à se rendre aux loges. Il finit de regarder la prestation du mannequin avant de sortir de cette grande salle. Trop de monde... Beaucoup trop de monde pour lui. Il n'aimait pas être entouré ainsi, et cela se voyait. Il prit le chemin des loges, se perdant un peu au passage. C'était tellement grand... Mais finalement, il arriva devant la bonne porte. Il souffla. Cette grande étoile jaune poussin lui agressait les yeux... Il toqua et ouvrit presque aussitôt après la porte, ne prenant pas vraiment la peine de décliner son identité avant.

- Bonjour je suis... Cette phrase, il ne la finit jamais, trop surpris par le spectacle qui s'offrait à lui.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Sam 15 Nov - 15:33 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Shiniji était motivé pour faire un bon défilé, malgré les vêtements qu’il n’avait pas vraiment envie de porter, et qui était bien trop commun, par rapport a ce qu’il avait comme vêtements à lui, mais apparemment c’était a la mode, et surtout c’était le travail, ça ne servait a rien de faire un caprice pour des vêtements et il fallait bien que quelqu’un le fasse. Alors il devait mettre les vêtements qu’on lui demanderait de porter. Une fois prêt a défilé, il allât sur la piste, comme il aime se dire. Il fallait marcher avec détermination, mais tout en restant élégant, et ça, il l’avait bien fait. Après il retourna dans sa loge pour se rhabiller avec ses vêtements.
C’est presque en courant qu’il allât dans sa loge, comme s’il avait un emploie du temps chargé. Même si c’était le cas en général, il avait deux heures de pause après, il voulait quand même se changer au plus vite, ne se sentant pas franchement à l’aise dans les vêtements du défiler. C’est à peine arrivé dans sa loge qu’il retire les vêtements, et c’est pile au moment ou il retire son pantalon que quelqu’un frappe a la porte avant même que Shiniji n’ai le temps de dire a la personne qui frappe d’attendre. C’était un garçon assez mignon en plus qui entre dans la loge. Shiniji rougit et attrape ses vêtements, une sorte de combinaison noire et il la met devant lui, pour essayer de se cacher.

« Vous n’avez pas apprit à attendre avant d’entrer ? »

Ça pouvait paraitre méchant de le dire comme ça, mais il avait juste été surprit et en plus il était toujours aussi rouge que quand il est entré. Il parti ensuite de cacher dans un coin de sa loge ou il pouvait toujours être vu, mais il essayait de penser que non, et il mit son habit. Il revint ensuite près de celui qui était rentré qui ne s’était finalement pas présenté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Sam 15 Nov - 20:35 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Reprends-toi Heiké ! Des hommes comme ça, tu en as déjà vu !

Il venait de se rendre compte qu'il le fixait depuis qu'il était entré. Il détacha son regard de lui et se tourna, le laissant se changer en s'approchant des tenues exposées. Il était resté silencieux quand il l'avait grondé. De toute façon, ce n'était pas comme si ça lui faisait grand-chose. Gardant son visage de marbre, il fit le tour de la loge, faisant en sorte de ne pas passer près de Shiniji. Il ne pourrait pas se retenir de lui sauter dessus s'il le voyait aussi proche. C'était toujours pareil. Il prenait, il jetait, comme s'il s'agissait d'une cigarette. Un fumeur d'homme, complètement accro. Mais il avait décidé de se calmer un peu. Il n'emmenait dans son lit qu'une seule personne par mois maintenant.

Revenons à nos deux protagonistes. Le brun se tourna en voyant que le mannequin venait se mettre à sa hauteur. Il pouvait dorénavant le regarder. Il n'était pas trop mal, il fallait l'avouer. Et ses joues était encore un peu roses à cause de la surprise, mais aussi de la gêne. Enfin, c'était ce que le journaliste pensait. Il passa une main dans ses cheveux. Il devait sûrement présenter des excuses pour être entré ainsi, à l'improviste... Il n'était pas son manager ou autre alors la petite célébrité devait sûrement l'avoir assez mal pris. Il soupira. C'était vraiment énervant de toujours faire ce genre de choses... Mais il ne fallait pas s'attirer les foudres d'une future grande star. Il risquait de le regretter amèrement s'il le faisait...

- Excusez-moi d'être entré ainsi... Je ne voulais pas vous surprendre ou vous gêner. À vrai dire, je pensais que vous vous étiez déjà changé... De toute façon, il savait comment son vis-à-vis répondrait. Il lui sourirait et lui dirait que ce n'était rien de grave. Mieux valait ne prendre aucun risque devant un journaliste qui pouvait détruire une carrière en un article. Je suis journaliste. Je m'appelle Heiké, Heiké Hawthorne.

Pour rien au monde il n'aurait souri en disant cette phrase. Il lui tendit la main, le regardant dans les yeux. C'était un peu dur de savoir ce qu'il pensait à cause de ce visage sans expression mais une personne le connaissant bien aurait tout de suite comprit  qu'il n'avait qu'une seule envie : se barrer d'ici en courant. Mais un inconnu ne l'aurait jamais deviné. Sauf s'il était devin ou similaire en tout point au grand brun.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Lun 17 Nov - 15:15 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Pendant que Shiniji était entrain de s'habiller, il remarque que l'intrus se promenait tranquillement dans la chambre. Ce qui exaspéra un peu shiniji, même s'il se taisait, parce qu'il était un peu intimidé par lui, et surtout parce qu'il l'avait surprit. Quand Shiniji eut finit de se changer, il allât vers lui,juste pour prendre son gilet, et hocha la tête lorsque le garçon s'excusa, en disant qu'il voulait pas le gêner ou le surprendre. Shiniji ne dit rien avant que l'autre ne se présente. Il se nommait Heké, et s'était un journaliste.
"Bah, c'est raté... Mais je ne vous en veux pas. Je m'appelle Shiniji Mawara, enchanté."

Shiniji ne lui sourit vu que ce n'était pas quelque chose dont il avait envie de rire, il en rira surement dans quelques temps mais pour l'instant il était plutôt mal à l'aise. Au point de ne pas regarder en face l'homme dans sa loge même s'il lui tendait la main. En fait, c'était habituel chez lui quand il trouvait un garçon beau, . Il devait soit ne pas le regarder en face, soit le regarder en face, mais ne rien dire. Shiniji oublia alors de serrer la main de Heiké, et il continua de se rhabiller en allant chercher ses bottines. Il ne remarque même pas qu'il lui met un vent, et il dit en s'asseyant bottines en mains.

"Donc, qu'est ce que vous vouliez, monsieur Hawthorne ? "



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Mer 19 Nov - 15:43 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Quelle politesse... C'était vraiment remarquable. Heiké baissa son bras en voyant qu'il s'éloignait de lui. Un peu sur les nerfs à cause du fait qu'il ne lui ai même pas serré la main, il s'appuya contre le mur. Il n'était pas vraiment du genre boudeur ou quoi que ce soit. Non, pas le moins du monde. Il était plutôt sérieux lorsqu'il était au travail et s'appliquait toujours pour faire quelque chose dont il pourrait être fier plus tard. Mais là, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de choses.

- Je suis enchanté de faire votre connaissance, moi aussi.

Règle numéro un, toujours mentir quand la situation ne tourne pas en votre faveur pour pouvoir retomber sur vos pieds, comme les chats. Règle numéro deux, toujours être poli, aimable, courtois et tout ce qui va avec. Règle numéro trois, garder son sang-froid en toutes circonstances. C'était les trois points majeurs que le journaliste s'était fixé pour faire du bon travail. Et bien sûr, il excellait dans toutes. Bien que la deuxième soit un peu compliquée pour lui. Surtout que, des gens comme ce mannequin, il en voyait quasiment tous les jours. Et au bout d'un moment, ça devient quelque peu lassant.

- Eh bien, j'aimerais vous poser quelques questions. Sur votre formation en tant que mannequin, comment vous envisagez votre carrière professionnelle... Enfin, le train-train habituel. Vous avez déjà croisé un journaliste qui vous a posé les mêmes questions, je me trompe ?

C'était plutôt fréquent qu'il se fasse devancer, son journal n'ayant pas une très grande popularité au cœur de Tokyo. Il était dans la moyenne des ventes, ce qui permettait à son bureau de continuer de vivre. Mais au moins, il avait du travail pour occuper ses journées et un salaire pour manger alors il n'allait pas commencer à s'en plaindre maintenant. Même si son boss était une personne pire qu'exécrable, il ne pouvait pas lui cracher à la figure et lui dire qu'il se barrait de là. Quelle autre entreprise l'aurait accueilli sinon ? Cet homme n'était pas un saint, loin de là. Il était même plutôt un démon. Mais tant que personne ne l'apprenait, il pourrait continuer à avoir une vie normale et ennuyante avec la même routine quotidienne.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Mer 19 Nov - 18:55 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  


Une rencontre surprenante
Shiniji leva la tête vers l'intrus quand il dit qu'il était lui aussi enchanté, venant de remarquer qu'il n'avait pas été très poli, mais bon, maintenant c'était trop tard. En plus, c'était un journaliste, Shiniji n'y était pas encre bien habitué. Mais il fallait devenir sérieux,  arrêter d'être gêner par rapport à son "invité". ça faisait parti du travail.

"Désolé, j'ai pas été très poli. Mais asseyez vous si vous voulez."

Shiniji regarde ensuite autour de lui et montre un siège à Heiké, en souriant. Il fallait mieux commencer sur de bonne base, avec nimporte qui dans le millieu même les journalistes, même si souvent on dit qu'il pourrait fabriquer des rumeurs avec une simple photo. Bref, il avait dit quelque chose, même si Shiniji était plus concentrer sur autre chose. Il avait demandé si un journaliste lui avait déjà poser les mêmes questions.

"Hum, je suppose. Mais, vous pouvez toujours poser les même questions. De toute façon, j'y répondrais avec plaisir."


Feat Heiké Hawthorne

Code de Frsoty Blue de Never utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 21 Nov - 21:21 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Les starlettes du pays pouvait s'en faire lorsqu'elles rencontraient cet homme au masque impassible. Dur et froid. C'était, sans aucun doute, les deux mots qui le caractérisaient le mieux. Avait-il toujours été ainsi ? Oh que non ! Il y a un temps où il souriait, où il était entouré d'ami et où des gens l'aimaient. Mais ce temps est révolu et, désormais, plus aucune émotion ne se lisait sur son visage. Sourire ? Il ne savait plus comment faire. Pleurer ? Il n'était pas faible à ce point. Rougir ? C'était complètement absurde de se sentir gêné devant un homme qui se déshabillait. Peu avaient réussi à le faire flancher, si ce n'est dire personne. Toujours est-il qu'il valait mieux le redouter, cet homme aux yeux rouges. Il pouvait briser une carrière avec un mot prononcé de travers. Il fallait être très prudent sur le vocabulaire à utiliser avec lui, comme avec tous les autres journalistes... Il n'était pas à son coup d'essai, dans la destruction de l'avenir de futurs idols.

Sans prononcer un mot de plus, il s'installa sur le fauteuil. Confortablement installé, il croisa les jambes, posant celle de droite sur celle de gauche. Il sortit un calepin de la poche intérieure de sa veste et prit un crayon de bois, posant la mine sur le papier et commençant à griffonner quelques lettres. Il tapota quelques secondes le crayon contre la feuille, reportant son attention sur le mannequin. Il était agréable à regarder, c'était indéniable. Sa voix n'agressait pas non plus ses oreilles, comme celles de ses chanteurs rock. Leur voix enrouée lui donnait envie de leur enfoncer une pastille dans la gorge. C'était tellement agaçant d'avoir quelqu'un qui parlait de cette façon devant soi... Ça lui donnait presque des envies de meurtres.

- Je vous remercie de bien vouloir répondre à mes questions. Commençons donc par la plus banale... Quel est votre parcours professionnel ?

C'était plutôt classique et pas très compliqué comme question. Et on pouvait même la reformuler en t'as fait quoi comme travail avant de devenir aussi célèbre ? Les gamines qui liraient les magazines se dirait qu'elles aussi avait une chance de percer dans le monde de la mode si elle faisait comme ce Shiniji. Et ça attirait de nombreux acheteurs, friand de potins. Les idols, c'était vraiment un bon business. Heureusement qu'elles étaient là et qu'elles peuplaient la ville de Tokyo, sinon les journalistes n'auraient rien à se mettre sous la dent. Ce serait dommage de se retrouver sans travail, non ?


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Dim 23 Nov - 12:28 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Shiniji observa le jeune homme en face de lui, il avait un regard froid, enfin, ce n'était pas que son regard, tout l'était dans son visage impassible, alors que Shinji abordait un sourire plutôt sympathique, et même s'il pouvait essayer de garder un visage sans expression, il ne pouvait pas arrivé au même point que Heiké. Il arriverait peut être a jouer un personnage froid, mais lui ne pouvait pas être froid.

Shiniji continuait d'observer Heiké en attendant sa première question alors que lui s'asseyait, et sortait son calepin en croisant les jambes. Enfin, ça première question arriva. Son parcours professionnel... il réfléchi un petit instant avant de répondre.

"J'ai commencé par jouer dans une série à l'âge de 10 ans, mais j'ai du arrêter quelques temps après. J'ai recommencé vers 16 ans, et j'ai commencé le mannequinat vers 18 ans... je crois."

Shiniji réfléchit encore quelques secondes, et il lança un sourire au journaliste. C'était suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 28 Nov - 18:50 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


En même temps que son vis-à-vis répondait, le journaliste notait avec une rapidité, acquise grâce à l'expérience, les quelques mots qui lui semblaient réellement importants. Avec seulement ça, il pourrait rédiger un article de quelques dizaines de lignes dans la rubrique stars montantes. Il ne leur en fallait pas plus, à leurs lecteurs. Ils lisaient deux ou trois petites présentation, se renseignaient un peu plus sur Internet puis devenaient des fans hystériques de ses gens qui ont l'espoir de percer dans le monde si cruel de la célébrité. La plupart des personnes qui collaboraient avec elles n'avait pas que des très bonnes intentions. Il n'était pas rare que ses petites stars disparaissent du jour au lendemain et soient remplacées par d'autres, plus grandes, plus souriantes, plus brillantes et surtout, plus éphémères.

Et pourtant, dès qu'il les rencontrait, il ne pouvait s'empêcher d'être un peu touché par cette stupidité naïve. Faire carrière et vieillir avec ce métier, était-ce possible pour eux ? Avoir une place au Stardust ? Il ne fallait tout de même pas trop rêvé. Ce n'était que des gamins ambitieux qui n'avaient, pour lui, pas une seule once de talent. Mais il sentait, très rarement il faut l'avouer, une trace, infime, d'un avenir plus brillants que les autres, plus long. Et ce genre de personne, il était sûr de les retrouver un peu plus tard pour une autre interview sans vraiment d'importance. Il y envoyait d'ailleurs très souvent des stagiaires qui avaient besoin de se familiariser avec le métier.

- Vous avez commencé très jeune... Mais, dites moi, quel âge avec-vous ?

Il avait vite grimpé les échelons, ce gamin. Il avait l'air assez jeune et semblait avoir commencé la veille. Mais peut être un bon agent lui avait-il donné les conseils qu'il fallait pour le propulser au sommet ? Quoiqu'il en soit, il avait sa chance. Si il ne se laissait pas marcher sur les pieds, bien sûr. Mais même sous son air gentil, il n'avait pas l'air du genre à se laisser faire sans rien dire.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Jeu 4 Déc - 22:57 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Pendant que le journaliste écrivait e que lui disait Shini', lui l'observait en se disant qu'il devait beaucoup s'être entrainé pour écrire aussi rapidement. C'était surement mieux pour être un bon journaliste. Shiniji lui n'écrivait pas aussi vite, même sur son téléphone, il aimait prendre son temps. Shiniji regarde ensuite le visage du jeune homme en face de lu, en se disant qu'il n'avait toujours aucune expression, ne sachant pas si c'était un plaisir ou pas pour le journaliste d'écrire.

Shiniji se demandait même si c'était aussi un truc de journaliste de ne rien exprimer sur son sage, pour que celui questionner ne sache pas si il écrit quelque chose de sympa ou non. Mais de toute façon, il avait plutôt un beau visage peu importe l'expression qu'il avait sur le visage, ce journaliste était plutôt mignon aux yeux de Shini', qui rougit un tout petit peu en pensant à ça, en même temps que Heiké ne lui pose une nouvelle question, sur son age.

Il réfléchit quelques instant encore a sa réponse, juste pour réfléchir à l'âge de son interlocuteur, qui ne devait pas être très loin de son âge, voir, ils avaient peut être même exactement le même age, à quelques mois près.

"J'ai 21 et vous ?"

Shiniji fit alors un sourire assez sincère et plutôt amicale, en finissant sa phrase. Puis il se lève pour aller demander un thé chaud à quelqu'un, mais juste avant d'ouvrir la porte, il se retourne vers Heiké.

"Vous désirez quelque chose a boire ? ou même à manger ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Sam 6 Déc - 16:09 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Pendant quelques secondes, les yeux du journaliste se fermèrent, la mine du crayon posée sur le papier blanc. Il était tellement fatigué en ce moment qu'un bon café n'aurait pas été de trop. Son boss lui avait encore donné trois articles à rédiger dans la semaine, dont un où il devait se bouger pour rencontrer une star déjà bien encrée dans sa carrière et qui brillait depuis un petit moment déjà. Autant dire qu'il allait rencontrer une vieille. Le point positif, c'est qu'il aurait sûrement droit à des petits gâteaux et au liquide chaud et amer qui était devenu l'amant de ces nuits de travail acharné.

Un fois la réponse arrivée, il ouvrit un œil et le fixa sur celui en face de lui. Même âge. Coïncidence ? Peut être. Dans Tokyo - et même sûrement partout dans le monde -, il est des êtres qui sont nés pour se rencontrer, s'apprécier, s'aimer même parfois. Son travail lui donnait l'occasion de voir du monde, mais leur destinée ne seraient liées que l'espace d'une ou deux heures. Ensuite, ils retourneraient dans l'ombre l'un de l'autre. Ainsi allait la vie. La mine s'excita sur le papier et forma quelques mots, coupés par deux chiffres qui lui rappelait bien des souvenirs.

Petit détail qu'il venait de remarquer, ses joues étaient toujours un peu rouge. L'avait-il gêné à ce point en entrant à l'improviste comme ceci ? Il ne fallait pas non plus en faire tout un plat, ils étaient entre hommes après tout ! Bien que l'un soit gay et... Tiens, une question venait de lui traverser l'esprit. Mais demander l'orientation sexuelle des gens, c'est un peu... gênant. Et puis, ça pourrait lui donner de faux espoirs. Surtout, il ne fallait pas lui faire penser qu'ils pourraient sortir ensemble ou même avoir une aventure. C'était pas vraiment son genre, bien qu'il ne dise pas non plus à quelque joli petit minois insistant.

- 21 aussi. Bel âge, n'est-ce-pas ?

Il observa quelques secondes le sourire que lui offrait le jeune homme, jusqu'à ce qu'il disparaisse derrière son dos. Et une autre question suivit. Maintenant, il comprenait ce que devait ressentir la personne en face de lui lorsqu'il faisait une interview. Sensation très intéressante et à tester encore une fois un jour. Peut être quand lui aussi voudrait se lancer dans la chanson ou dans la comédie... Cette idée l'aurait presque fait rire, mais personne n'a jamais entendu ou même vu cet homme froid avec ne serait-ce qu'une once de joie sur le visage.

- Un café, si ça ne vous dérange pas.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Mar 9 Déc - 13:57 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Shiniji sourit seulement lorsque Heiké fait la remarque sur l'âge. Puis, une fois que le journaliste lui demande un café, il va dehors pour aller demander a quelqu'un s'il pouvait avoir des petits gâteau et du café. Il revint ensuite, ne voulant pas laisser le journaliste seul trop longtemps, parce que ça ne se faisait pas de faire attendre un invité, parce que c'était un peu comme si il était son invité, du moins, c'est ce qu'il pensait. En revenant, il retourne a sa place, toujours souriant, parce que c'est plus agréable de parler a quelqu'un en souriant, qu'en faisant la gueule.

"Votre café va bientôt arriver, je pense. Vous avez d'autres questions ? "

C'était peut être une question idiote, parce que c'était évident. Shiniji espérait aussi que le journaliste n'ai pas trouvé qu'il avait une grosse tête pour demander a quelqu'un d'autre de ramener un café, mais après tout, il fallait peut être se ficher de ça pour ne pas avoir peur d'être juger. Shin' passa ensuite sa main dans ses cheveux qui lui tombaient sur les yeux juste avant que le café n'arrive, servi par un garçon, avec les petits gâteaux, que Shiniji alla chercher a la porte en remerciant l'homme. Puis il va donner le café à Heiké avant de poser les gâteaux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 12 Déc - 20:53 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Deux pupilles rouges se cachèrent derrière les paupières beiges du journaliste. Ses yeux quelques peu cernés par la fatigue avaient besoin de se reposer. Lui aussi d'ailleurs. Il aurait bien fait une petite sieste, si ça n'avait pas été impoli. Malheureusement, il ne pouvait se le permettre alors qu'il était en compagnie d'une personne importante et qu'il devait... Travailler. Toujours le même mot qui remplissait son esprit. Article, rédiger, rapidement, rendre, publier. Et ainsi de suite tous les jours. Le stress ne pouvait que monter, surtout durant la période de publication. Tout devait être réglé au millimètre près, que ce soit la place des photographies que les textes placées juste à coté. Ils ne pouvaient se permettre de vendre des torchons illisibles aux personnes qui s'intéressaient à leur boulot. Il entendit des bruits de pas qui revenaient et, étouffant un bâillement ainsi qu'un soupir, il rouvrit ses yeux et les posa sur l'arrivant qui l'informait de l'arrivée de son café dans quelques instants. Sa tête fit un mouvement d'approbation, se secouant avec une extrême lenteur du bas vers le haut.

- Effectivement. Qu'est ce qui vous a poussé à faire du mannequinat ? La comédie ne vous suffisait pas ?

Vraiment, ça devait être crevant d'alterner entre deux boulots et son ton avait sûrement du être un peu rude lorsqu'il l'avait questionné. Mais qu'importe, il voulait savoir pourquoi il avait commencé une autre carrière en parallèle. Peut être était-ce épanouissant ? Allez savoir, lui n'a jamais vraiment aimé travailler, le prenant comme une corvée au lycée, mais s'amusant un poil plus en tant que journaliste, aujourd'hui. Mais il n'irait jamais jusqu'à se lever avec un grand sourire et s'habiller en disant quelques chose comme : Oh, que j'ai hâte de revoir mon boss ! Je suis sûr que nous ferons de l'excellent travail ensemble ! Alors là, jamais. Car, premièrement : Il détestait son boss. Deuxièmement : Il travaillait toujours seul, ou avec un stagiaire quelques fois mais il envoyait toujours paître ce dernier.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
Date d'inscription : 17/10/2014
Messages : 22
Popularité : 120
Présentation : http://stardust.forumactif.fr/t538-shiniji-mawara
Relationship : http://stardust.forumactif.fr/t544-relations-de-shiniji.

message posté (le) Mar 16 Déc - 19:48 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Une fois que Shin lui avait donné son café, lui il se rassoit, puis prend l’un des petits gâteaux qui été arrivés. Il n’était pas forcément très gourmant, mais il avait faim. Alors pourquoi se gênerait-il ?

En regardant d’un peu plus près le journaliste, juste avant qu’il ne s’assoit, Shin avait remarqué qu’il avait es yeux un peu rouges, et de sacrés cernes. Peut être que son travail était très fatigant, ou sinon, il n’avait pas dormi de toute la nuit, sachant ce que ça faisait Shin ne pouvait que se demander si ça irait pour le reste de la journée, peut être était il trop gentil avec tout le monde des fois mais c’était plus fort que lui.

Avant que Shin n’ai eut l’idée de dire quoique ce soit, le journaliste continua ses questions, comment se faisait il qu’il était devenu mannequin, et si la comédie n’aurais pas suffit. Bien sûr que non, pour Shin, la comédie était une étape, et le mannequinat une autre. Deux passions qu’il essayait de faire coller ensemble, et ce qu’il espère avoir réussit jusqu’à maintenant. Peut être qu’il fallait le dire au journaliste, u lieu de e le dire dans la tête, se disait Shin.

« C’est parce que je voulais mater les beau garçons ailleurs qu’en photo…. Je plaisante, pardon. »

Shin sourit, pour bien montrer que c’était une blague. Il n’avait pas réellement honte de dire qu’il était homosexuel, et que ce soit diffusé partout. Mais peut être que ce n’était pas le bon moment pour ça.

« En fait, c’est parce que quand j’étais petit, je regardais beaucoup de film et je regardais souvent les magasines en me disant que les deux métiers étaient magnifiques. Du coup je me suis dis que je voulais faire pareil un jour. Ce sont deux passions dans le quel je voulais travailler, et je pense que j’y arrive un peu pour l’instant. »

Shin lança un sourire à Heiké, et il lui tend un gâteau, en se levant légèrement.
« Vous avez l’air fatigué, vous être sûr que ça va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 19 Déc - 19:33 dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  



Défilé.

Une rencontre un peu gênante.


Il attrapa le gâteau tendu d'une main amicale et croqua dedans, les yeux baissés sur ses notes. Il rajouta quelques éléments en plus avant de se redresser et de passer des doigts dans ses cheveux noirs qu'il n'avait pas vraiment eu le temps de coiffer en sortant de chez lui, au matin.

- C'est bien, de faire quelque chose qui nous passionne.

Lui n'avait encore rien trouvé, étant encore dans une période de sa vie où la joie n'était pas sa priorité. Son avenir passait avant tout, même son bien-être. Depuis combien de temps n'avait-il pas goûté à un vrai plat ? Ceux que l'on servait dans les restaurants. Ceux que l'on ne faisait pas réchauffer le soir en rentrant du boulot et que l'on finissait à moitié à cause du goût peu ragoûtant qu'ils avaient.

- Ne vous en faîtes pas. Je suis plus fort que la fatigue. La preuve, j'ai tenu une semaine entière qu'avec du café.

Il baissa sa main et attrapa la tasse qu'il porta bien vite à ses lèvres. Il finit ce qu'il restait en quelques gorgées, poussant un léger soupir de satisfaction. Il n'y avait vraiment rien de mieux que ça dans la vie... Il marcha un peu dans la loge, réveillant ainsi ses jambes. Il n'avait plus grand-chose à faire ici désormais, ayant posé les questions les plus importantes. Pour le reste, il inventerait. Ou il demanderait des compléments par portable. De toute façon, il n'irait jamais vérifié.

- Tenez, ma carte. N'hésitez pas à m'appeler. Je peux arranger bien des choses en tant que journaliste...

Il lui tendit la petite carte où étaient notés son identité, son lieu de travail et son numéro de téléphone. Puis il recula et lui tourna le dos, prêt à sortir de la salle. Il jeta tout de même un dernier regard à l'homme derrière lui et lança un vague Au revoir avant de pousser la poignée pour sortir.


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

message posté (le) dans Re: Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]
     •  
  •     •  
Revenir en haut Aller en bas
 

Oooops... J'arrive au mauvais moment ? [ PV Shiniji ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs-