Partagez | 
 

 la passion du stalkage Δ sora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Lun 2 Juin - 18:35 dans la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  




BITCHES BE COOL.

« ceci est une citation super passionnante»





HRP
cette case m'énerve ; mais j'espère que ça ira hihi

(c) Gabitch sur AS







LA PASSION DU STALKAGE

MUSIQUE – C'est l'histoire d'un blond... Non, un adolescent blond... D'un mètre... soixante-dix-sept.... euhm... non un peu plus... bref peu importe... oui donc, un jeune blond qui traversait la rue et qui... qui... Raah... tu marchais un peu plus vite, frottant ta chevelure tandis que tu tenais avec plus de fermeté ton stylo contre ton petit carnet de note, les lunettes sur le bout de ton nez, comme si cela allait t'aider à trouver une inspiration quelconque.
Tu suivais avidement depuis quelques jours un jeune homme travaillant dans l'agence sous la même couleur que toi, et tout naturellement, tu avais décidé d'en faire le héros de ton prochain manga. Jusqu'à ce jour, dans ta discrétion habituelle, tu n'avais pas été remarqué : tu demeurais un individu lambda dans l'entité de Tokyo, invisible aux yeux du monde. Tu es tout ce qu'il y a plus simple, et cet accoutrement est parfait pour tes – trop – nombreuses filatures dans l'enceinte de la métropole. un jeune blond qui rejoint son amant QUI EST EN FAIT SON FRERE... non l'inceste c'est vraiment malsain, songeais-tu alors que tu t'es réveillé ce matin dans des restes d'orgies, l'odeur de la transpiration et autres semences louches mêlées à tes draps.

Au fil du temps, tu avais appris qu'il s'appelait Hasegawa Sora et qu'il avait sans doute la vingtaine, que son occupation n'était pas spécialement importante pour que tu t'attardes dessus, toujours est-il que Hasegawa t'obsédais, littéralement. Parce qu'il est mignon, d'une part, et d'autre part parce qu'il t'offre une inspiration sans bornes. Tu avais déjà commencé à rédiger une base de scénario que tu allais proposer demain soir à tes collègues, mais il t'en fallait beaucoup, beaucoup plus à propos de ton nouveau héros.
Tu avais noté, sur ce carnet, l'ensemble de la journée d'Hasegawa. Où il allait, ce qu'il faisait, où il vivait et qui il pouvait côtoyait ; tu n'oubliais rien. Ce carnet était ta perle, le recensement de ces heures à rester caché dans l'ombre d'un buisson pour fixer les moindres faits et gestes de ta pauvre victime.

Mais cette fois, le masque tombait, car il a fallut que tu perdes la trace de ton cher et tendre précieux. Tu sens la rage te monter jusqu'à la tempe, cette dernière se gonfle automatiquement à bloc.

- PUTAIN ! C'est pas vrai ! gémis-tu dans ton désespoir. Tu rebrousses chemin, fortement agacé, ajustant ta monture sur ton nez.

Et bam. C'est l'impact.
Et comme dans tous les bons mangas qui respirent la niaiserie : il fallait que ça soit Hasegawa.

- Regarde où tu vas, morveux. Siffles-tu pour calmer les ardeurs de ton cœur à l'agonie.  

YUKIII YUKIII YUKIII
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
admin kifédéfote
Masculin Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 243
Popularité : 80
Âge du personnage : 21 yo ; majeur & immunisé de tous vos microbes qui plus est.
Métier : Livreur de pizza & photographe & étudiant à la Elite Hight School. (Hahaha la nulle elle fait une faute à High.) (+1 huhu)(LE GHT C'EST UN RÉFLEXE laissez-moi tranquille)
Présentation : www
Relationship : www

Si quelqu'un modifie mon profil je le frappe.
Crédits : ©️MIKU

message posté (le) Jeu 5 Juin - 5:44 dans Re: la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  

FEAT. Masamune aka. Masamune a besoin de se sentir en sécurité, c'est pourquoi il est très possessif, tant sur le plan matériel que sentimental ; d'autant que le refoulement sentimental dont il est parfois victime peut provoquer en lui une certaine agressivité.Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 907 mots.


Désarroi.
Panique.
Agitation.

Depuis quelques jours, tu ne dors plus correctement. Depuis quelques jours, tu commences à devenir complètement hystérique, affolé par on ne sait quoi et frôlant la paranoïa en permanence. Dehors. Dedans. À l'abri. Dans une foule. Isolé. Cette sensation d'être espionné s'intensifie au fil des heures, et c'est le temps qui te paraît alors plus lourd, plus frustrant, parce que tu as peur pour ta vie même si tu ne l'avoueras jamais. Tu te sentais épié, complètement guetté et analysé, si bien qu'à la fin, tu hésitais à aller prendre une douche sans avoir ramené des armes avec toi afin de te défendre promptement. Ce qui est totalement débile. Tu n'as parlé à personne de cette troublante sensation, mais chacun pouvait voir le mal qui te hantait rien qu'en distinguant ton teint cadavéreux habituel aux cernes qui venaient souiller le tout. Car il est vrai de constater que tu n'avais plus réussi à te repaître comme jadis. Tu étais aussi devenu, avec le manque notoire de sommeil, encore plus désagréable qu'à l'accoutumée. Et si on te supportait difficilement mais tout de même, désormais tout le monde s'accorde à dire dans la même note que tu étais devenu encore plus passif agressif et qu'il faudrait p’être te détendre mec parce que tu commençais de manière patente à t'attiser le mépris d'autrui. 


it's not like i care.


Oui, mais après avoir recouvré l'habituel Sora qui s'est alangui, seul une entité omnipotente saurait ce qu'il allait se passer pour toi. Se mettre tout le monde à dos puis revenir déconner avec, c'est un peu faire le bigre d'andouille et en général, un nombre restreint d'individus apprécient converser avec un bipolaire. Mais toi, c'est pas comme si tu allais t'en plaindre. Souvent, c'est en traversant des périodes saugrenues comme celle-ci que tu peux reconnaître tes vrais camarades aux autres guignols, et ça avait au moins le mérite de te faire hausser les épaules. Ouais, tu l'avoues, t'as entendu ça à l'écran mais t'aimes bien jouer au philosophe moderne, ça change de tes dogmes. Puis si tu veux, c'est l'allure avec laquelle tu marches qui diffère également. Mais c'est normal dira-t-on, quand on se sait traquer. Après tout, tu connais peu de personnes, pas du tout en fait, qui oserait te dire que c'est un peu leur passion de se faire stalker ou dominer par un sociopathe, voire été nommé héros uke d'un putain de josei yaoi (well, coucou Masa). Du coup, t'as tendance à te déplacer d'un endroit à l'autre super vite, surtout quand tu te retrouves seul. Aujourd'hui, ça allait. Aujourd'hui, ça allait PARFAITEMENT. Non en fait, l'euphémisme c'est beau mais si c'est pour faire de l'auto persuasion un échec, tu peux arrêter de te voiler la face Sora.


oh mon dieu.


Omg parce que ça faisait depuis une vingtaine de minutes que tu avais capté qu'un petit mec brun te suivait sans trop de discrétion, et ça c'était carrément flippant puisqu'il y a quelques jours, tu l'avais aussi aperçu en bas de chez toi. Au début, tu ne t'étais rien demandé, mais c'est non sans avec surprise, mais avec effroi, que tu le revois aujourd'hui. Omg. Tu as peur Sora, tu veux appeler la police mais ça ne changera strictement rien parce que t'as trop de fierté pour faire appel à l'autorité. C'est assez déroutant, car tu ne sais rien de cette personne et si tu n'avais pas peur de te faire violer, tu serais aller lui causer et ainsi, éclaircir la situation -d'une manière vulgaire sans doute mais c'est mieux que de se tasser dans le silence. Après tout, peut-être que ce n'était juste qu'un quiproquo et que ce jeune et séduisant mais surtout étrange homme ne te suit en rien et qu'il veut juste essayer de vivre sa vie normalem- MAIS ALORS QU'IL LA FASSE LOIN DE TOI PUTAIN.

Tu tournes ta tête, la musique à fond dans les oreilles parce que t'as peur qu'une main se dépose sur ton épaule et te dit « hola chico caliente » C'EST BURLESQUE MAIS C'EST AINSI. Alors évidement, quand t'as vu qu'il n'était plus à ta portée, t'as soupiré et automatiquement ralenti, chose fatale puisque tu te prends une chose extrêmement dure & molle à la fois. What PUTAIN SA MÈRE ÇA NIQUAIT OHMONDIEU. Douleur lancinante au menton, tu te renfrognes sur toi-même et te baisses, la main appuyée dessus. Tes gestes de survis craignent mec, faudrait que tu penses à aller t'entrainer parce que là, c'était rien un peu mais c'était à la limite de te faire crier comme une fillette. Des voix. Insulte. T'entends pas ce que te dit la personne, t'as juste une vue extraordinaire sur ses chaussures, mais tu supposes que ça a quelque chose à voir avec des excuses vigoureux & sincères. Pauvre naïf. Relevant la tête, tu lui tends ta main, avant d'écarquiller les yeux.


JÉSUS MARIE SAINT JOSEPH JOSÉPHINE BLANDINE DE CHATEAUCREUX SUR SAINT ETIENNES DE SAINT SÉBASTIEN SUBARASHIIIIIIIIII YAMETE KUDASAI SENPAI. « TON CŒUR À L'AGONIE » MAIS QU'EST CE QUE TU RACONTES MDR


Non. Non. Non. Non. Non. Tu ramènes ton bras à toi avant d'enlever tes écouteurs et le pointer du doigt comme si. Non rien j'ai pas de comparaisons pertinentes là en fait.
.......... PARDON ? PUTAIN C'EST TOI LE STALKER NON ? JE T'AI VU LA NUIT DERNIÈRE EN FACE DE CHEZ MOI QU'EST CE QUE TU FOUS LÀ J'EXIGE DES EXPLICATIONS ET JE SAIS COMMENT APPELER LA POLICE. ouh ouh attention dis-donc, hihi.

GTFO PLZ C'EST FLIPPANT


ಠ_ಠ
noraj les gens ↓

[00:20:34] Yune Lee : Sora
[00:20:45] Yune Lee : Pourquoi es-tu si intelligent ? ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Dim 8 Juin - 23:13 dans Re: la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  



LA PASSION DU STALKAGE


MUSIQUE – Et là.
Lààààà.
Il se retourne vers toi.
Oh mon dieu il est tellement beau. Oh mon dieu sa peau est si belle, tu aimes ses cheveux, tu aimes ses yeux, tu aimes sa bouche, ses joues, ses oreilles, ses trous de nez cils longs TU AIMES TOUT MON DIEU tu veux le toucher tu veux qu'il te touc-

- .......... PARDON ? PUTAIN C'EST TOI LE STALKER NON ? JE T'AI VU LA NUIT DERNIÈRE EN FACE DE CHEZ MOI QU'EST CE QUE TU FOUS LÀ J'EXIGE DES EXPLICATIONS ET JE SAIS COMMENT APPELER LA POLICE.

MUSIQUE - …........ ok non c'est juste le moment de fuir et pas le moment de t'imaginer des scènes érotiques avec un garçon plus jeune que toi. Mais il est quand même super be- NON LA CA VA PAS MASAMUNE ARRETE TOI IL T'ACCUSE INJUSTEMENT DE STALKAGE. Franchement tu es outré. TOI ?! STALKE ?! PFFF ! Non mais n'importe quoi t'as pas compris la vie mon pauvre. Tu fronces les sourcils et tes pommettes prennent des couleurs de plus en plus vives, et en désespoir de cause tu balances au tac-o-tac ;

- MAIS J'HABITE A COTE ESPECE DE BOUFFON ! tu as beau avoir extrêmement envie de te taper ce gars, il est hors de question de te laisser marcher dessus. IL EST CANON MAIS IL EST CON. Putain pour appeler la police c'est pourtant pas compliqué en plus tu fais le cent-d-...

Est-ce que tu allais clairement lui donner le numéro de la police pour qu'ils t'arrêtent ?
Est-ce que tu allais VRAIMENT le faire ? OUI EN EFFET.
MESDAMES ET MESSIEURS APLAUDISSEZ LA CONCENTRATION IMPORTANTE DE NEURONES  DANS CET ORGANISME HUMAIN.

- Putain faut t'calmer sérieux, soupires-tu avec lassitude en passant ta main sur ta nuque, bon dégage.. j'veux rentrer chez moi....... à côté..........

tentative de fuite.
Échec.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
HIJIKATA ENT. • ☆☆☆☆☆
admin kifédéfote
Masculin Date d'inscription : 28/05/2014
Messages : 243
Popularité : 80
Âge du personnage : 21 yo ; majeur & immunisé de tous vos microbes qui plus est.
Métier : Livreur de pizza & photographe & étudiant à la Elite Hight School. (Hahaha la nulle elle fait une faute à High.) (+1 huhu)(LE GHT C'EST UN RÉFLEXE laissez-moi tranquille)
Présentation : www
Relationship : www

Si quelqu'un modifie mon profil je le frappe.
Crédits : ©️MIKU

message posté (le) Mer 11 Juin - 17:10 dans Re: la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  

FEAT. Masamune aka. Masamune a besoin de se sentir en sécurité, c'est pourquoi il est très possessif, tant sur le plan matériel que sentimental ; d'autant que le refoulement sentimental dont il est parfois victime peut provoquer en lui une certaine agressivité.Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING △ 589 mots.


Hein.
Hein.
Hein.

T'es pas très rapide pour comprendre les choses qui sont habituellement hors de ta portée et de toutes croyances sur l'occulte, alors tu ne sais pas comment réagir face à cet homme qui te scrute bizarrement. Tu as bien fait de te méfier de lui car tu crois que plus il parle, plus tu as envie de détaler et t'enfermer quelque part en espérant qu'il se fasse écraser sur la route (??). Le truc, c'est que derrière tes yeux tous ronds tous beaux tu sers ta planche contre toi, prêt à la fracasser sur la tête du brun ténébreux et partir en courant en prétextant que ce n'était que de la légitime défense. En fait t'es une tapette comme une autre mais au moins, t'avais le mérite de ne pas l'afficher ouvertement comme toutes les personnes louches que tu avais rencontrés jusqu'à présent. Pour dire vrai, t'as même envie de crier et appeler quelqu'un à l'aide parce que ce que disait ce type n'avait AUCUN sens. Bien sûr que tu savais comment appeler la police dieu merci & en plus t'as même ses empruntes sur toi alors y'a genre aucune chance que tu te fasses violer sans qu'il en subisse ensuite les conséquences -non pas que tu penses te laisser faire mais fallait prévoir un peu même si tu n'as jamais pensé à rédiger ton testament. De toute manière t'es pauvre t'as rien à larguer sauf tes appareils photos & ton pyjama alors qcdknecqknqcsjjs ? 
Putain faut t'calmer sérieux, bon dégage...
OMGG....... MERDE COMMENT ÇA DÉGAGE IL COMPTE T'ELIMINER LÀ APRÈS QUE TU AIES DÉCOUVERT SA VÉRITABLE NATURE OMG NON TU NE VEUX PAS MOURIR AINSI IL TE RESTE TELLEMENT DE VOIES À EXPLORER CETTE PHRASE EST BIZARRE ?? QU'EST CE QU'IL FOUT IL LÈVE SA MAIN PUTAIN POURQUOI TU FERMES TES YEUX SORA ROUVRE-LES DÉFENDS-TOI OUI OH OUI ET MAINTENANT TU VOILÀ OH IL.... Se gratte la nuque et toi tu rabats tes bras au sol, ton faciès d'angoissé, frustré aussi et perdu pourquoi pas qui demeure toujours hilarant parce que des fois tu traverses deux états émotionnels à la fois et le résultat donne un truc encore moins net que tes sous-vêtement (?? don't mind). Putain mais tu commences vraiment à devenir paranoïaque. Si ça se trouve, il a une excuse valable. Et s'il était célèbre ? Riche ? Avec une gueule pareille c'est plausible putain. Réfléchis Sora RÉFLÉCHIS. 
J'veux rentrer chez moi....... à côté..........

OMG DIS QUELQUE CHOSE LES PSYCHOPATHES ÇA S'ÉNERVENT VITE !!! Ah ok si c'est à côté fallait le dire plus tôt haha ??
(effusion de paillettes)


...... Ah ok si c'est à côté fallait le dire plus tôt ; wtf Sora ????????
DÉBILE DÉBILE DÉBILE IL HABITE PAS À CÔTÉ TU NE L'AS JAMAIS VU AVANT QUELQUES SEMAINES ET IL DÉBARQUE DE NULLE PART C'EST SATAN T'ES SÛR PUTAIN. Il est partout, là, derrière toi derrière un buisson à côté du poteau derrière la vitre le journal la vieille et le chien TU N'EN PEUX PLUS. Relève-toi et cours notre dieu tant vénéré à tous (btw, Masa x Jura best otp ever), je t'en prie. Vérifie vite ce que tu veux et dégage omg ?
Où se trouve ta maison ? Histoire de m'excuser convenablement la prochaine fois que je passe par là, tmtc livreur de pizzas 4ever.
DÉBILE. Mais l'air de rien c'était quand même ingénieux de ta part tu as peur qu'il te kidnappe dans sa cave.
GTFO PLZ C'EST FLIPPANT


ಠ_ಠ
noraj les gens ↓

[00:20:34] Yune Lee : Sora
[00:20:45] Yune Lee : Pourquoi es-tu si intelligent ? ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

message posté (le) Ven 4 Juil - 10:57 dans Re: la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  



LA PASSION DU STALKAGE


MUSIQUE – Ok si on récapitule calmement la situation...
TU STALKES UN MEC QUI TE REMARQUES ET POUR T'EN SORTIR TU DIS QUE TU HABITES A COTE ET LA IL TE DEMANDE S'IL PEUT SQUATTER CHEZ TOI
IT'S A TRAP.
YEAH.
TOUT N'EST QUE PIEGE.
Ok ok ok PAS NE PANIQUE
BIEN SUR QUE SI IL FAUT PANIQUER AAAAAAAARGH. Tu as envie de te tirer les cheveux, de mourir sur place, de simuler un infarctus ou quelque chose de tragique qui n'aurait rien de tragique puisque personne ne viendrait à ton enterrement et tu vas claquer seul, vieux avec neuf chats dans une maison à la campagne ohlalala- non stop arrête de penser à des choses aussi horribles. Tu te mords la lèvre avant de reprendre ton souffle, cherchant avec désespoir une solution et tout ce que tu trouves à dire c'est :

- Ouais. Euh. Ouais.

Ok tu t'apprêtes tout juste à faire une énorme boulette.

- Je vais. Te montrer ahahah. C'est. Plus simple.

Une goutte de sueur dégouline de ton front avant que tu ne guides le blond au travers des différents rues du coin.

- Par là.... non... changement de direction, ici en fait... attends j'suis pas sûr... tu tournes, ok c'est là ça me dit quelque ch- cul de sac, ahahahahahha non je rigole, et on passe à la rue suivante, oh mince alors.... ahahah...

Tu t'arrêtes en plein milieu de la rue et serre ton poing.

- Ok je dois t'avouer quelque chose ; j'ai une maladie du cerveau et je suis incapable de retrouver le chemin de la maison à cause de ça, voilà tu sais tout ne me juge pas.

Le tout pour le tout.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

message posté (le) dans Re: la passion du stalkage Δ sora
     •  
  •     •  
Revenir en haut Aller en bas
 

la passion du stalkage Δ sora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARDUST :: Conclusion :: Bibliothèque des RPs-